Grave pollution de notre rivière du Nord

Salle de Nouvelles
Salle de Nouvelles

Les derniers articles par Salle de Nouvelles (tout voir)

Incroyable, mais vrai. Un ruisseau situé près du centre d’achats « Les Promenades Sainte-Adèle » est maintenant un égout à ciel ouvert et se déverse dans la rivière du Nord polluant gravement du même coup les eaux de la rivière du Nord qui rappelons-le traverse Piedmont et Prévost.

Les faits

Un citoyen de Sainte-Adèle, monsieur Bernard Fortin, porte plainte à la ville de Sainte-Adèle le 5 mai 2004. Selon la copie de la requête, un tuyau d’eau usée sort du talus de l’autoroute, le traverse pour ensuite se déverser dans la rivière du Nord.

Selon monsieur Fortin, des suivis ont été faits à plusieurs reprises, sans succès. Le 25 novembre 2004, il adresse une lettre au maire Jean-Paul Cardinal et celui-ci lui laisse un message téléphonique, disant qu’il s’occupait du dossier.

Devant le peu de résultats obtenus, suite à sa plainte, il s’adressa au Comité des citoyens et citoyennes de Piedmont pour demander leur support. Le 20 décembre 2004, le Comité fit parvenir une documentation complète à monsieur Richard Paquette du ministère de l’Environnement du Québec de Saint-Jérôme. La documentation démontrait une dégradation importante de la rivière du Nord soit une augmentation des coliformes fécaux, à la hauteur de Piedmont, durant les dernières années, selon le rapport de Francis.

Barbe pour l’agence de bassin versant de la rivière du Nord (vers une gestion intégrée du bassin de la rivière du Nord, Portrait et diagnostic du bassin.) Au début de 2005, monsieur Paquette laisse un message au secrétaire du Comité, indiquant qu’il avait reçu un appel de Yvon Nielly, coordonnateur-environnement à Sainte-Adèle, mentionnant qu’il s’occupait du dossier. Selon monsieur Paquette, la source de la pollution serait un mal fonctionnement de l’usine d’épuration de Mont-Rolland (2e problème ?). Nous voilà donc de retour à la case départ.

Action du Comité des citoyens et citoyennes de Piedmont

Étant donné l’absence d’information concrète des autorités concernées, il y a lieu de croire que le ruisseau continue de polluer notre rivière du Nord. Afin de vérifier l’état de la situation, un prélèvement de l’eau du ruisseau a été pris en amont du centre d’achats et un autre en aval. Les résultats sont consternants: Amont : Coliformes fécaux moins de 10 UFC /100 ml Aval : Coliformes fécaux 55 000 UFC /100 ml (UFC = Unité formatrice de colonies)

Selon le ministère de l’Environnement du Québec, la baignade ne peut être tolérée à plus de 200 coliformes fécaux par UFC /100 ml. Les résultats des analyses seront envoyés au ministère de l’Environ-nement, à la ville de Sainte-Adèle, à la MRC des Pays d’en Haut et à la municipalité de Piedmont.

Le Comité des citoyens et citoyennes de Piedmont a l’intention de prendre des échantillons d’eau dans le ruisseau à tous les mois, et de les publier, jusqu’à résolution de cette aberration.

Collaboration des citoyens

Les citoyens des Laurentides ayant connaissance de pollution extrême comme celle mentionnée ci-haut, sont invités à dénoncer ces situations à leur municipalité, à la MRC et au ministère de l’Environnement du Québec.

Imprimer