Mille et une lumières dans la montagne…

La préparation de paniers de Noël à la gare de Prévost dans les années 80; elle est accompagnée de Lucie Papineau.
Jasmine Valiquette
Jasmine Valiquette

Les derniers articles par Jasmine Valiquette (tout voir)

Qui est donc cette femme qui, depuis plus de 25 ans, installe elle-même, tout ce décor aux mille et une lumières qui attendrissent les passants… l’effet est magique ! Qui est cette femme au cœur tendre qui donne sans compter aux plus démunis ? Qui est cette femme déterminée et courageuse, cette bonne vivante aux énergies contagieuses ? Qui est Thérèse Giroux, cette dame élégante au cœur sensible, serait-ce la fée des étoiles ?

Elle dit qu’elle est comme son père : « le cœur tourné vers ceux qui en ont moins… ne serait-ce qu’une goutte d’eau dans l’océan… », mais probablement une goutte qui aurait manqué à l’océan si elle n’avait pas été là!

Humanitaire

Thérèse arbre de noel

Le sapin de Noël pouvait faire 14 pieds de haut, Thérèse n’hésitait pas à grimper dans l’escabeau pour le décorer

Pendant plusieurs années, elle a ramassé des vêtements neufs, des donations de plusieurs commerçants du marché aux puces de Prévost et avant les fêtes, dans la gare, elle organisait une journée de partage et de solidarité pour les familles dans le besoin, identifiées par la Maison d’entraide de Prévost. Elle recueillait auprès des Prévotois des denrées non périssables. Elle a fait et fait toujours preuve d’un don de soi extraordinaire, d’un bénévolat constant pour les paniers de Noël. Tout au long de l’année, elle pense aux démunis.

Dans les années 80, alors qu’on avait « sauvé » la gare de Prévost, Thérèse Giroux et d’autres citoyens ont participé au grand nettoyage, à la rénovation et à la restauration de celle-ci. Pour la Ville de Prévost, elle a été perceptrice des locations d’espace, au Marché aux puces toutes les fins de semaine durant une vingtaine d’années.

Famille

Thérèse dans le restaurant

Thérèse au comptoir du restaurant du lac Renaud qui était situé en face de son actuelle résidence.

Elle est née à Lacolle, d’une famille de huit enfants, ses parents avaient une ferme laitière. C’est son père qui lui a appris, très jeune, comment se servir d’un marteau, d’une équerre et d’une scie. Ces outils sont devenus vitement ses alliés pour la rénovation et la construction.

Elle a deux enfants, Alain et Denis. Elle a été restauratrice durant plusieurs années à Lacolle et en 1970, elle a acheté un ancien restaurant au lac Renaud. Elle l’a tout rénové elle-même de fond en comble. Elle a opéré son restaurant pendant cinq ans pour le transformer en semi-détachés et quelques années plus tard, elle a construit sa propre maison de l’autre côté de la rue. Elle a été la pionnière auprès de la municipalité afin d’ouvrir le chemin autour du lac en hiver.

Therese décoration papa maman

Thérèse devant la photo de ses parents

Femme aux multiples métiers non conventionnels, elle n’hésite jamais à donner un coup de main à ses fils pour des travaux de peinture ou de rénovations… elle se lève même la nuit pour faire des plans. Elle a 79 ans avec une santé de fer. Elle est entourée de sa famille; son chum Jacques depuis plus de 46 ans, ses enfants et ses petites filles.

Thérèse Giroux inspire à la paix, à l’amour et au partage… et si Noël était message de paix, d’amour et de partage pour chacun de nous…

Le restaurant au lac Renaud dans les années 1970 qu'elle a rénové et opéré.

Le restaurant au lac Renaud dans les années 1970 qu’elle a rénové et opéré.

C'est son père qui lui a appris à se servir d'un marteau, alors quand son fils a construit son garage, elle y était...

C’est son père qui lui a appris à se servir d’un marteau, alors quand son fils a construit son garage, elle y était…

Imprimer