Colloque de Dysphasie Laurentide
Le langage, c’est plus que des mots

Salle de Nouvelles
Salle de Nouvelles

Les derniers articles par Salle de Nouvelles (tout voir)

Catherine Filiatrault – Le 14 novembre dernier, Dysphasie Laurentides a tenu dans les locaux de l’Externat Sacré-Cœur de Rosemère, son colloque 20e anniversaire sous le thème Parce que le langage… c’est bien plus que des mots.

Événement hautement attendu, ce colloque visait à répondre au besoin d’information des parents et des intervenants par la tenue de plusieurs conférences sur différents thèmes en lien avec la dysphasie et ses multiples troubles associés.

Il s’agissait également d’une tribune pour cette cause qui souffre encore d’une faible prise en charge par les services sociaux. Organisé par l’équipe et les bénévoles de Dysphasie Laurentides, cet événement réunissant plus de 80 parents, étudiants et intervenants du milieu de la santé et de l’éducation a rayonné bien au-delà de notre région.

Les sujets présentés par les conférenciers durant la journée ont été suggérés par les parents et les intervenants membres de l’organisme et ont su répondre aux interrogations de tous. Les participants ont eu la chance de rencontrer et d’échanger avec des spécialistes sur des sujets tels que :

  • Le trouble du langage et ses conditions associées
  • La transition vers la vie adulte
  • Les outils d’aide à l’apprentissage scolaire
  • L’anxiété chez la personne atteinte d’un trouble du langage

La présidente d’honneur, madame Catherine Cafiti, propriétaire de Cafiti, une entreprise qui favorise l’embauche de personnes vivant avec des limitations, a rappelé à tous l’importance de faire une place à ces personnes sur le marché du travail. L’inclusion, a-t-elle mentionné, devrait cesser d’être un sujet de discussion et devenir une pratique courante.

À propos de Dysphasie Laurentides

Dysphasie Laurentides, existe depuis 1995 et c’est grâce à la volonté de parents d’enfants atteints de ce trouble du langage que l’organisme a vu le jour. L’objectif premier est resté le même, soit, briser l’isolement des familles.

Notre mission consiste aussi à informer les parents, les professionnels, les étudiants, la population et les décideurs sur la réalité de ces personnes. Nous participons activement aux recherches sur la dysphasie et nous représentons les intérêts de ces personnes dans notre grande région.

Un calendrier d’activités adaptées est élaboré chaque année pour répondre aux besoins particuliers des jeunes dysphasiques de 4 à 25 ans. Aussi, notre équipe est particulièrement fière de ses activités familiales qui permettent à chaque membre de la famille d’échanger avec d’autres personnes qui relèvent chaque jour de grands défis et vivent les mêmes inquiétudes.

Actuellement, c’est près de 200 membres qui sont soutenus parmi lesquels on retrouve majoritairement des parents (92 %) et des professionnels du milieu de la santé et de l’éducation (8 %).

À l’ère de la communication, il n’est pas aisé d’être atteint d’un trouble du langage. Toutes les personnes impliquées dans notre organisme croient que chaque individu a sa place dans notre société, et cette croyance est devenue le levier qui nous encourage depuis plus de vingt ans à développer de nouvelles façons de faire pour favoriser une meilleure connaissance de ces personnes.

Pour informations sur nos activités ou sur nos événements à venir :

450-951-8520, direction@dysphasielaurentides.org.

Imprimer