À la découverte des pistes d’animaux
Les jeunes élèves de Prévost en mission

Photo : Audrey Bernier, Les élèves ont pu s'adonner à l'identification de pistes d'animaux sur la neige avec leur guide, Claude Bourque, biologiste.Photo : Audrey Bernier, Les élèves ont pu s'adonner à l'identification de pistes d'animaux sur la neige avec leur guide, Claude Bourque, biologiste.
Salle de Nouvelles
Salle de Nouvelles

Les derniers articles par Salle de Nouvelles (tout voir)

Marc Boudreau – « L’homme protège ce qu’il aime. Il ne peut aimer que ce qu’il connaît. Il faut donc, non seulement l’informer, mais également l’intéresser, l’émerveiller ! »

Cette citation empruntée à Jacques-Yves Cousteau, résumerait à merveille l’esprit d’une série de sorties écologiques dans la réserve naturelle Alfred-Kelly, propriété de Conservation de la Nature Canada, élaborées par le Comité régional pour la protection des falaises (CRPF) et offertes aux classes de 4e année du primaire des écoles de Prévost.

C’est donc raquettes aux pieds que les élèves de deux classes de l’école des Falaises qui ont eu l’occasion de participer aux sorties effectuées les 17 et 24 février, agissaient à titre « d’enquêteurs » sur le terrain.

Tout au long de leur séjour dans la nature, les élèves ont pu s’adonner à l’identification de pistes d’animaux sur la neige et à découvrir aussi les indices de leur présence au sol, mais également sur le tronc des d’arbres. Le tout était complété par des discussions ayant pour thème certains principes-clés relatifs à la conservation de la nature.

Disposant de fanions colorés, ils avaient pour mission de détecter les manifestations « intrigantes » observées à proximité du parcours, puis d’enfoncer un fanion afin que le reste du groupe puisse s’y rassembler et participer à une discussion en relation avec ce qui s’y trouvait.

À en juger par le degré d’implication et par l’intérêt des « enquêteurs en herbe », on peut affirmer que la relève est assurée en matière de conservation dans la réserve naturelle Alfred-Kelly.

Le CRPF souhaite maintenant atteindre davantage d’élèves parmi les trois écoles situées sur le territoire de la ville de Prévost.

En effet, la réserve naturelle Alfred-Kelly se trouve, après tout, dans la « cour arrière » d’un grand nombre d’entre eux. Il est donc normal qu’ils soient sensibilisés et intéressés aux enjeux relatifs à la conservation de ce joyau local.

Imprimer