David Graham et l’accès à Internet haute vitesse

diapo_Graham
Salle de Nouvelles
Salle de Nouvelles

Les derniers articles par Salle de Nouvelles (tout voir)

Fossé numérique entre les villes et les régions

Le député de Laurentides-Labelle, David Graham, a été élu à la présidence du caucus national de l’infrastructure numérique. Le caucus s’est donné pour mandat de travailler à une stratégie numérique pour le Canada qui tentera en priorité de diminuer le fossé numérique entre les villes et les régions. Les autres champs d’intervention du groupe sont l’éducation et l’innovation numériques dans les écoles et les entreprises, l’infonuagique, les logiciels libres, les données et le gouvernement ouverts, et la politique industrielle numérique.

MGraham a de plus été convoqué aux audiences du CRTC sur l’accès à Internet haute vitesse. Cette convocation fait suite à la missive soumise au CRTC par David Graham et Will Amos, député de Pontiac, pour dénoncer les nombreuses conséquences socioéconomiques du manque d’accès aux réseaux Internet et cellulaire en région.

Suivi sur l’article – 17 mars 2016
David Graham demande des exemples aux citoyens

Suite à sa convocation aux audiences du CRTC (Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes), David Graham demande aux citoyens de Laurentides-Labelle de lui faire part de leur expérience avec Internet haute-vitesse dans la région. « C’est un privilège de pouvoir témoigner devant le CRTC au moment où l’on revoit la réglementation touchant à Internet à la grandeur du pays. Nous avons besoin d’exemples, d’histoires concrètes qui témoignent des difficultés sociales et économiques très réelles entraînées par l’absence d’un service adéquat en région, » affirme le député de Laurentides-Labelle.
David Graham sera entendu par l’organisme fédéral autour du 21 avril. Plusieurs représentants du caucus rural national du Parti libéral l’accompagneront pour appuyer ses propos. Les citoyens sont invités à faire parvenir leur témoignage au bureau du député par courriel ou par la poste en 500 mots ou moins d’ici le 11 avril. Les témoignages les plus représentatifs serviront à étoffer la présentation du député.

NDLR : Rappelons que Paul Germain de Prévost a déposé un mémoire sur l’accès Internet qui sera présenté et lu le 12 avril au audiences du CRTC à Gatineau.

Imprimer