Echo Prévost – Juin 2016

Tout va bien dans notre ville : à peine 15 citoyens présents, des interventions des plus respectueuses posées à monsieur le maire. Qui pourrait dire qu’il y a à peine un an, notre cité était sur le bord de l’éclatement, mais peut-être que cette crise n’en était pas une et que le bon droit a regagné ses lettres de noblesse. Mais c’est vrai, comme dans les bonnes familles, il y a toujours de petits litiges à régler, par exemple, les accès au lac Écho; une réglementation a été votée, imposant des tarifs pour des résidents et des non-résidents, mais là où le bât blesse c’est que plusieurs propriétaires possèdent des droits de passage notariés et que la Ville désire quand même leur charger des frais d’utilisation.

Monsieur Claude Beaudet, un nouvel arrivant au Clos Saint-Urbain, se plaint pour sa part de la malpropreté de sa rue causée par la construction de nouvelles résidences ; monsieur le maire lui donne raison et contactera l’entrepreneur pour corriger la situation.

Monsieur Francis Perron de la rue Gariepy, située tout près de l’Écocentre et du dépôt de sable, rapporte que cette dernière est devenue une mini carrière avec des pierres qui y sont déposées pouvant atteindre la taille de deux pieds de diamètre pour une quantité estimée, selon lui, à 300 tonnes soit l’équivalent du contenu de 15 camions dompteurs de 10 roues. Le bruit occasionné par la manutention de toute cette matière est intolérable. Monsieur Richer répond qu’il était au fait de la situation et qu’une solution sera trouvée sous peu.

Monsieur Yvon Blondin voudrait, pour sa part des informations sur le nouveau règlement concernant la stérilisation obligatoire des chiens et des chats sur notre territoire et qui entrera en vigueur en janvier 2017. Madame Léger confirma cette information.

Gestion réglementaire

Un règlement a été adopté touchant certaines sections du Clos des Ducs et du Clos Toumalin. Le stationnement ainsi que les arrêts prolongés y seront interdits à certains moments, cela étant causé soit par l’étroitesse des rues ou la circulation intense.

Gestion des contrats

Un contrat fut octroyé pour la construction d’un bâtiment sanitaire sur le terrain de soccer des Clos Prévostois. La firme Custer décrocha l’appel d’offres pour la somme de 88790$ taxes incluses. La firme Pavage Laurentien effectuera des réparations de pavage dans la ville pour un montant de 114000$.

La firme Maska réalisera les travaux de marquage de la chaussée (lignes blanches) pour la somme de 86 366$ sur une période de deux ans, elle s’occupera aussi du scellement de fissures du bitume pour un montant de 49 600$ s’échelonnant sur trois ans.

Matières putrescibles

Monsieur Badertscher a clôt la séance en se félicitant qu’à ce jour la réussite de la collecte de matières putrescibles en serait rendue à 147 tonnes de récupération sur un objectif de 500 tonnes pour cette année. Notons qu’un paiement de près de 390 000$ a été voté ce soir pour financer ce volet issue de la politique québécoise de gestion des matières résiduelles.

Imprimer