Le Théâtre Gilles-Vigneault en six capsules vidéo

Photo : Atelier TAG; La grande fenestration et le foyer de la salle de spectacle imaginés par l’équipe d’architecture Atelier TAG et Jodoin Lamarre Pratte architectes en consortium.Photo : Atelier TAG; La grande fenestration et le foyer de la salle de spectacle imaginés par l’équipe d’architecture Atelier TAG et Jodoin Lamarre Pratte architectes en consortium.
Alexandra Girard

Alexandra Girard

Journaliste stagiaire 2015-2016 chez Journal des citoyens
Alexandra Girard

Les derniers articles par Alexandra Girard (tout voir)

Nouvelle salle de spectacle à Saint-Jérôme

Alexandra GirardLes travaux entamés en novembre 2015 concernant la construction du théâtre Gilles-Vigneault à Saint-Jérôme vont bon train. Si tout se déroule comme prévu, en automne 2017 le bâtiment ouvrira enfin ses portes. L’organisme de diffusion En Scène, maître d’œuvre du projet et gestionnaire de la salle de spectacle, a développé une manière bien novatrice d’informer les citoyens sur la progression du chantier jusqu’à l’ouverture, tant attendue, du théâtre.

Photo : Alexandra Girard; L’état du chantier au mois de juin, à l’angle des rues de la Gare et Godmer.

Photo : Alexandra Girard; L’état du chantier au mois de juin, à l’angle des rues de la Gare et Godmer.

En effet, ce sont six capsules vidéo mettant en vedette des artistes de chez nous, réalisées par les Productions Splash, qui permettront de découvrir à chaque saison l’évolution de la construction de la nouvelle bâtisse, et ce, jusqu’à son ouverture. En Scène souhaite présenter, au sein de ces vidéos, des performances d’artistes de 6 disciplines différentes sur le site même où se déploie l’édification du Théâtre Gilles-Vigneault. Ces capsules seront, également, une façon pour les artistes « de s’approprier dès maintenant les lieux de la nouvelle salle de spectacle », a déclaré Gaétane Léveillé, directrice générale d’En Scène.

La voix de la soprano Marie-Josée Lord est à l’honneur dans la toute première capsule vidéo, mise en ligne en décembre 2015. Les notes puissantes d’Amazing Grace donnent incroyablement vie au chantier terreux où s’érige graduellement le nouveau théâtre. L’interprétation sensible de Richard Séguin a donné lieu à une deuxième capsule publiée tout récemment en juin. Entouré de murs de béton, à ciel ouvert, il a interprété Roadie, accompagné de sa guitare acoustique et de son harmonica. L’automne prochain sera dévoilée une troisième capsule qui fera état de l’évolution des travaux avec la performance d’un autre artiste, pour le moment inconnu. Déjà plusieurs changements sont survenus depuis le passage de Séguin, indique Gaétane Léveillé, puisque la structure d’acier du théâtre a commencé à être installée.

Photo : Atelier TAG; L’apparence de la salle du Théâtre Gilles-Vigneault élaborée par l’équipe d’architecture Atelier TAG et Jodoin Lamarre Pratte architectes en consortium.

Photo : Atelier TAG;
L’apparence de la salle du Théâtre Gilles-Vigneault élaborée par l’équipe d’architecture Atelier TAG et Jodoin Lamarre Pratte architectes en consortium.

La construction d’une nouvelle salle de spectacle dans le centre-ville de Saint-Jérôme est dans la mire de la directrice générale d’En Scène depuis près de 15 ans. « Ce sera mon aboutissement professionnel », a déclaré celle qui prendra sa retraite lorsque le théâtre sera enfin achevé. En novembre 2013, le Ministère de la Culture et des Communications du Québec a accordé à En Scène une subvention couvrant 70 % des 21 M$ nécessaires pour la réalisation du projet. La ville de Saint-Jérôme a octroyé le 30 % restant et a fait un don d’un terrain de 60 000 pieds carrés, situé à l’angle des rues de la Gare et Godmer. Le théâtre Gilles-Vigneault proposera une plus grande offre de spectacles à l’année longue, car « présentement En Scène utilise la salle André-Prévost de la Polyvalente de Saint-Jérôme 8 mois par année seulement pour la diffusion de ses spectacles », a précisé Gaétane Léveillé.

Photo : Atelier TAG; La façade principale du Théâtre Gilles-Vigneault conçue par l’équipe d’architecture Atelier TAG et Jodoin Lamarre Pratte architectes en consortium.

Photo : Atelier TAG;
La façade principale du Théâtre Gilles-Vigneault conçue par l’équipe d’architecture Atelier TAG et Jodoin Lamarre Pratte architectes en consortium.

Il va sans dire que l’activité économique de la ville sera bonifiée par la présence du théâtre qui sera en mesure d’offrir aux spectateurs 875 sièges ainsi que deux balcons. Ce sont Atelier TAG et Jodoin Lamarre Pratte architectes en consortium qui ont élaboré le concept architectural moderne du bâtiment. La bâtisse profitera de stratégies écologiques, c’est-à-dire de puits géothermiques et d’une large fenestration pour un chauffage naturel solaire. De plus, le bois sera mis en valeur dans l’architecture du théâtre afin de souligner cette matière faisant partie intégrante du paysage des Laurentides.

D’ailleurs, pour Gaétane Léveillé, attribuer à la nouvelle salle de spectacle le nom de Gilles Vigneault était non seulement un moyen de rendre hommage à ce monument de la chanson québécoise, mais aussi « de rendre hommage à un résidant de notre région ». Un projet d’envergure qui s’annonce bien prometteur en cette 28e saison d’En Scène.

Voici les deux premières capsules permettant de découvrir l’évolution de la construction de la nouvelle bâtisse :

Imprimer