L’identification des plantes aquatiques

diapo_planteaquatique
Salle de Nouvelles
Salle de Nouvelles

Les derniers articles par Salle de Nouvelles (tout voir)

 Jean MasséLa Municipalité de Sainte-Anne-des-Lacs et l’ABVLACS participent ensemble au programme de Soutien technique des lacs de Bleu Laurentides. Dans le cadre de ce programme, une agente de liaison, formée et supervisée par le Conseil régional de l’environnement (CRE) des Laurentides, mettra en œuvre un plan d’action estival pour la protection de la santé des lacs.

Roxanne Richard est biologiste et étudiante à la maîtrise en Sciences de l’eau à l’Institut national de la recherche scientifique. Elle sera l’agente de liaison à Sainte-Anne-des-Lacs, du 16 mai au 3 septembre 2016. Son travail consiste à fournir un support à la Municipalité ainsi qu’à appuyer les bénévoles de l’ABVLACS pour la mise en œuvre du suivi volontaire de l’état de santé des lacs. Elle va notamment faire la mise à jour des plans directeurs et caractériser les plantes aquatiques des lacs Guindon, Marois, Ouimet, Parent, Saint-Amour et des Seigneurs. De plus, elle tiendra un kiosque d’information à la journée de la Famille le 20 août.

Elle vous invite à venir la rencontrer et participer à la formation sur l’identification des plantes aquatiques qui se tiendra le 23 juin ainsi qu’à celle sur le protocole de Suivi du périphyton le 30 juin. Ces formations seront animées par l’agente de liaison ainsi que Mélissa Laniel, chargée de projet du programme Bleu Laurentides.

Formation sur l’identification des plantes aquatiques

Les plantes aquatiques, parfois appelées macrophytes, contribuent au bon fonctionnement de l’écosystème. En effet, ces plantes fournissent plusieurs services aux lacs. Elles sont des lieux de reproduction et d’alimentation pour la faune aquatique, contribuent à la filtration de l’eau et diminuent les risques d’érosion des berges. Toutefois, leur prolifération excessive, causée par des apports importants en nutriments dans les lacs ou encore parce qu’il s’agit d’espèces exotiques envahissantes, peut aussi nuire à ce bon fonctionnement. Venez apprendre à reconnaître ces végétaux et comment ils nous permettent de mieux comprendre la santé des lacs de la région. (23 juin 2016, de 9 h à 16 h, au camp Olier, Lac des Frères, 298, chemin Godefroy à Sainte-Anne-des-Lacs – Gratuit, amener votre repas froid pour dîner.)

Formation sur le protocole de suivi du périphyton

Le périphyton désigne une communauté complexe d’organismes microscopiques (algues, bactéries, protozoaires et métazoaires) qui s’accumulent à la surface des roches, des branches, et des plantes immergées dans les zones peu profondes des lacs. Le protocole de Suivi du périphyton est une nouvelle approche développée par le CRE et l’équipe du Réseau de surveillance volontaire des lacs (RSVL) du ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques. L’intérêt pour cet indicateur vient du lien démontré entre l’abondance du périphyton et l’importance des apports en phosphore, notamment les apports liés à l’occupation humaine en bordure des lacs. Venez apprendre comment ce suivi vous permettra d’améliorer votre compréhension de l’état d’eutrophisation des lacs de la région ainsi que les actions à poser pour favoriser l’équilibre naturel de ces écosystèmes (30 juin, de 9 h à 16 h, au camp de l’Avenir, Lac Ouimet, 167, chemin des Oliviers à Sainte-Anne-des-Lacs – Gratuit, dîner 12 $ offert à la cafétéria.)

Si vous êtes intéressé par l’une ou l’autre de ces formations, confirmez s.v.p. votre présence en contactant le Service de l’Environnement de Sainte-Anne-des-Lacs au 450-224-2675 au poste 261 ou 226).

Imprimer