Aider les personnes à risque

diapo_personne_age
Valérie Lépine
Valérie Lépine

Les derniers articles par Valérie Lépine (tout voir)

Comité de prévention de la maltraitance envers les aînés

À l’aube de la Journée mondiale de lutte contre la maltraitance envers les personnes âgées, soulignée le 15 juin chaque année, une entente de collaboration de différents organismes de la région a été conclue visant à agir de façon concertée pour aider les personnes à risque ou les victimes d’abus.

La maltraitance touche toutes les couches de la population et peut prendre différentes formes. Les victimes refusent souvent d’en parler parce que leur agresseur est un de leur proche. Mais les conséquences d’actes d’abus physiques, psychologiques, sexuels, matériels ou financiers ont des conséquences graves sur la santé et l’autonomie des personnes âgées.

Parce que ce type d’abus risque d’augmenter dans les prochaines années, les membres du Comité de prévention de la maltraitance envers les aînés de la MRC Rivière-du-Nord et du nord de Mirabel ont conclu le 7 juin dernier une entente de collaboration visant à contrer la maltraitance envers les aînés. Essentiellement, l’entente vise à soutenir les intervenants afin qu’ils soient davantage habilités à offrir des services et un accompagnement adaptés. Elle assure aussi une meilleure coordination entre les organismes afin d’améliorer le repérage, l’accessibilité et la continuité des services, quelle que soit la porte d’entrée de la demande.

Le Comité de prévention de la maltraitance envers les aînés de la MRC Rivière-du-Nord et du nord de Mirabel a été mis en place en juin 2010 à l’initiative de la Table de réflexion et d’action de retraités et d’aînés (TRARA) de la MRC Rivière-du-Nord et du CLSC de Saint-Jérôme. Il regroupe des organismes en provenance de divers secteurs (communautaire, municipal, public et privé). Dans le cadre de l’entente, ce comité aura entre autres comme mandat d’assurer la circulation de l’information, de mettre en commun l’expertise, d’initier des activités de sensibilisation et d’établir des stratégies conjointes d’intervention. L’entente vient également préciser les rôles et responsabilités des différents partenaires intervenant auprès des personnes aînées victimes de maltraitance.

Les signataires de l’entente sont le CAVAC des Laurentides, le Centre d’action bénévole de Saint-Jérôme – Programme PAIR, le Centre d’assistance et d’accompagnement aux plaintes (CAAP) des Laurentides, le CLSC de Saint-Jérôme du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) des Laurentides, Dames de compagnie et cie, le Réseau FADOQ – région des Laurentides, la résidence La Bellefeuilloise, le Service de police de la Ville de Saint-Jérôme, la Société Alzheimer des Laurentides, le projet Vigil’ange de la TRARA et la Table de concertation communautaire mirabelloise.

Rappelons que, depuis octobre 2010, les citoyens peuvent utiliser la ligne téléphonique d’écoute et de référence « Aide Abus Aînés » (514-489-2287 ou 1-888-489-2287) qui offre un service anonyme et confidentiel, sans frais, accessible partout au Québec, tous les jours de la semaine, de 8 h à 20 h. Les résidents de la MRC Rivière-du-Nord peuvent appeler le service Vigil’Ange au 450 275-5131, sur les heures de bureau, pour être dirigé aux bonnes ressources.

Imprimer