Échos du conseil de Prévost

Séance ordinaire du conseil municipal du mardi 11 octobre 2016 à 19 h 30.

Yvon Blondin – Suite à la consultation publique du 3 octobre 2016, le dépôt de matériaux secs, qui avait été déplacé de la rue Doucet à la ferme DITED sur le chemin de la Station, n’a pas fait long feu. Des 75 personnes présentes à l’assemblée régulière du conseil, plus de la moitié semblaient être concernée par ce sujet; celui-ci étant le deuxième point à l’ordre du jour, la mise au rancard du projet ne fut qu’une formalité. La décision de la relocalisation avait été prise suite à une demande du nouveau directeur des travaux publics. Par contre, suivre la chaîne de décision est des plus nébuleux; un montant de 6 848 $ aurait été investi sur le nouveau site : talus de terre, plantation d’arbres; ceci n’est qu’histoire du passé. Monsieur Richer affirme que le tout sera relocalisé sur un terrain de la Ville. Selon monsieur Bordeleau, le montant investi serait bien supérieur au montant qui fut présenté. La majorité des citoyens concernés par ce dossier ont quitté la salle après la décision tant attendue.

Gestion des affaires financières

Deux affectations aux réserves financières ont été effectuées, 25 000 $ à la gestion des matières résiduelles et 40 000 $ à l’entretien des bâtiments municipaux.

Une facture supplémentaire a été présentée pour la contribution de Prévost à la Régie intermunicipale de l’Aréna régional au montant de 535 700 $, notre Ville étant tributaire de 14 % de l’ensemble, un paiement de 74 989 $ a été voté. Monsieur Richer défend le dossier en soutenant que cette facture était prévue…

Était-elle vraiment supplémentaire ? Rappelez-vous que dans les années antérieures, il en coûtait en moyenne 75 000 $ annuellement pour que nos patineurs, tous sports confondus, puissent pratiquer leurs  activités et nous n’avions même pas à nous préoccuper de l’entretien des lieux. Prévost avait-il vraiment les moyens d’embarquer dans l’aventure avec Saint-Jérôme ?

Gestion réglementaire

Deux dossiers concernant d’abord animaux : nous apprenons que le conseil étudie présentement la possibilité que les résidents puissent garder des poules, pour leurs besoins personnels, sur leur terrain. Le deuxième point touche les chiens de plus de 50 livres, selon le règlement adopté, ces bêtes devront soit être gardées dans un enclos ou porter un collier anti-fuite.

Gestion des contrats

Deux contrats pour la confection et entretien des patinoires furent octroyés à la firme ProDesign; le premier au montant de 23 600 $ et le second 20 000 $.

La ville de Prévost a fait l’acquisition d’un tamis à granulats de la firme NAXO au montant de 55 000 $; cet équipement sera au service du département des travaux publics.

Gestion Urbanisme

Le protocole de développement du Clos-des-Artisans, phase 4, sera signé. Quatorze nouvelles maisons y seront construites.

Questions du public

  1. René Lévesque, du domaine des Patriarches, demande à la Ville à quel moment nous pourrons jouir d’un centre communautaire adéquat. M.Richer dit travailler déjà sur le projet, mais une subvention sera indispensable pour aller de l’avant.
Imprimer