Les échos du Conseil de Piedmont

Assemblée régulière tenue 7 novembre, à 20 h

Avec la froidure, novembre ramène le discours annuel sur la situation financière de Piedmont pour l’année en cours et les orientations pour le budget de l’an prochain. Le Conseil a rapidement fait le tour des affaires courantes pour qu’en fin de réunion le maire lise son discours.

Discours du maire

Dans son discours, le maire Cardin fait la promotion de son administration et non une analyse financière rigoureuse. Il met ainsi la table pour le budget 2017 qui sera présenté le lundi 12 décembre lors d’une réunion spéciale du Conseil. Il y aura élection municipale en novembre 2017 et il sera intéressant de voir ce que nous réserve ce budget.

Le maire a donné une liste de l’essentiel des projets réalisés en 2016 dont la mise aux normes du réseau d’aqueduc, l’aménagement floral, la construction d’abris de boîtes aux lettres et de nouvelles enseignes, des travaux de pavage et la poursuite de l’aménagement du parc des Sablières.

La municipalité termine l’année avec un « très léger surplus », le surplus a été consacré principalement à l’acquisition du 100, chemin de la Gare, du terrain situé à la jonction de la Rivière et chemin du Pont et à l’achat de nouveaux équipements de voirie. La Municipalité a également payé le solde de certains règlements d’emprunt. Le taux global de taxation en 2015 était de 0,8160 ¢ du 100 $ d’évaluation et de 0,8127 ¢ en 2014.

Urbanisme

Au 31 octobre, la valeur des permis accordés par le comité d’urbanisme s’élève à 4 175 600 $ par rapport à 5 199 287 $ pour la même période en 2015.

Les demandes de permis approuvées par le Conseil sont pour :  la construction d’une unifamiliale, place des Geais bleus; des rénovations au 210, chemin de la Monta-gne et l’approbation d’une autre enseigne pour l’édifice au 700, chemin Jean-Adam. Le conseiller Durand a promis il y a quelques mois une politique pour encadrer l’installation des enseignes à Piedmont.  On ne peut critiquer les marchands ou entrepreneurs qui veulent se faire voir sur la  rue par des clients potentiels. Cette nième affiche pour le même lieu fait pourtant la démonstration du besoin d’une nouvelle politique pour mieux encadrer l’affichage et garder le caractère champêtre de la municipalité.

Travaux

Le plan d’intervention préparé par la firme Équipe Laurence a été modifié pour y ajouter le réseau des égouts pluviaux. Ce plan guide les priorités de l’administration dans ses travaux de mises à niveau pour le réseau d’aqueduc et d’égout.

Le Conseil a approuvé l’embauche d’une employée pour appuyer le directeur des travaux publics à répondre aux questions des citoyens relativement aux travaux en cours sur son territoire (aqueduc, égouts). Le salaire payé pour cet emploi temporaire est de 28,50 $ l’heure.

Un contrat s’élevant à 5 919 $ (plus taxes) a été accordé à la firme Solmatech pour la surveillance de la phase II des travaux de pavage 2016.

Finances

Le Conseil a approuvé le transfert d’une somme de 5 189,71 $ au fonds Parcs et espaces verts pour payer l’achat et l’épandage de fibre dans les aires de jeux. On semble vouloir modifier l’objectif initial du Fonds créé à l’origine pour le parc des Sablières en y transférant les opérations d’entretien courantes.  Comment prévoit-on rendre compte et faire le suivi des dépenses aux opérations par rapport aux investissements d’infrastructure ?

Le Conseil a résilié sa décision et ne procédera plus (tel qu’annoncé il y a plusieurs mois) à l’achat de la salle polyvalente qui appartient à la MRC et pour laquelle Piedmont détient une part. Et enfin on a entériné le paiement la somme de 11 753,54 $ à Machinerie Saint-Jovite pour l’achat d’équipement de déneigement.

Imprimer