Les échos du Conseil de Sainte-Anne-des-Lacs

Rodolphe Girard – Séance ordinaire du conseil municipal de la Municipalité de Sainte-Anne-des-Lacs tenue le 12 décembre 2016 à 20 h présidé par la mairesse Monique Monette-Laroche. Tous les membres du Conseil étaient présents.

Entrefilet

Accepter la liste des comptes payés au 30 novembre 2016 pour un montant de 162 604,61 $ ainsi que la liste des comptes à payer pour le mois de novembre 2016 au montant de 191 754,70 $,

Parmi les dépenses au delà de 2500 $ : Excavation Kevin Barrett : 34 087,64 $, la cimenterie Lafarge : six interventions totalisant 33 693,37 $, Corporation financière Mackenzie : 7186,66 $. Les Excavations G. Paquin : 4060,32 $, Créations dans les arbres : 4850 $ et 15 680 $, SSQ Groupe financier : 5128,39 $.

Déclaration des intérêts pécuniaires de deux membres du Conseil ont été déposés, soit ceux de Jean-Sébastien Vaillancourt et Sylvain Harvey.

Renouvellement de l’adhésion à l’Union des municipalités du Québec (UMQ), pour la somme de 1921 $.

Offre de publicité pour l’année 2017 avec les Éditions prévostoises au montant de 4568 $, payable en deux versements égaux, en janvier et juin 2017. La mairesse a souligné que le niveau de lectorat du Journal des citoyens était très élevé à Sainte-Anne-des-Lacs.

Dans le cadre du programme d’infrastructure communautaire de Canada150, la Municipalité va recevoir une subvention de 203 299 $, égale à 50 % des coûts de rénovation pour la réfection du Centre communautaire.

Urbanisme

Demande de dérogation mineure :

  • 13, chemin Fournel : demande pour le maintien du bâtiment principal pour lequel des marges de recul sont non conformes. Comme elles ne causent pas de préjudices aux voisins, la demande est acceptée.
  • 66, chemin des Pivoines : demande refusée de construction projetée d’un garage, car le garage serait trop grand pour l’espace de terrain disponible.
  • 115, chemin des Cèdres : demande acceptée pour le maintien du bâtiment principal pour lequel la marge latérale est non conforme.
  • 2, chemin des Cactus : autoriser le maintien du solarium sur remise pour lequel la marge latérale est non conforme au règlement de zonage. Demande acceptée parce que conforme au plan d’urbanisme à défaut de l’être aux règlements de zonage qui aurait pour effet de causer un préjudice sérieux au demandeur.
  • Lot 1920248 : mandater un architecte pour la préparation des plans en vue de la démolition de la construction située dans la bande de protection riveraine, tel que mentionné dans le jugement de la Cour supérieure et de réclamer les frais de ces travaux au propriétaire dudit lot. Le conseiller Charron ayant demandé le vote, trois conseillers se sont exprimés contre ladite proposition, créant une égalité des votes 3 contre 3, la mairesse a tranché en faveur de la démolition de ladite construction.

Période de questions

La conseillère Luce Lépine fait part du grand succès du dépouillement de l’arbre de Noël qui a eu lieu au Centre communautaire, et organisé par le Club Optimiste de la municipalité, au-delà de 100 enfants reçurent un cadeau. La mairesse a profité de la circonstance pour mentionner que la guignolée a rapporté près de 10 000 $. Il est bon de mentionner que le grand responsable de cet événement depuis plusieurs années est Simon Laroche.

Monsieur Bourgoin demande à la mairesse s’il est vrai que la Municipa-lité va devoir se chercher un nouveau directeur de travaux publics; la mairesse n’a pas confirmé ni infirmé. Il a souligné à l’échevin Jean Sébastien Vaillancourt, membre du CCU comité d’urbanisme, qu’il aurait dû se garder une petite gêne et s’abstenir de voter dans le dossier du 2, chemin des Cactus, pour cause de lien parental avec le demandeur.

Monsieur Boushira mentionne que des gens mettent encore des sacs de plastique au chemin au lieu des bacs. Il se questionne également sur le mode de contrôle des embarcations que la Municipalité compte louer pour le projet du parc de l’île Benoît; la mairesse a répondu que tout a été prévu à cet effet.

Les abris pour les bacs ont fait l’objet de plusieurs interventions de la part des contribuables présents à la séance et certains ont trouvé tatillonne la réglementation en provenance du comité d’urbanisme.

L’assemblée s’est terminée à 21 h 40

Imprimer