Échos du conseil de ville de Prévost

Yvon Blondin – Séance ordinaire du conseil municipal du lundi 10 avril 2017, à 19 h 30.

Un nouveau projet de centre commercial se retrouve dans les cartons de la Ville, le tout serait situé sur la 117 et au sud de la rue Mozart. On y retrouverait un restaurant d’une grande chaîne connue mondialement, une pharmacie, des locaux pour services professionnels, un dépanneur, un poste d’essence ainsi qu’un lave-auto automatique écologique. Pour les intéressés, une soirée d’information aura lieu à la salle Saint-François Xavier, le 1er mai, à 18h30 et non 19h comme indiqué par erreur dans la version papier du Journal.

Gestion réglementaire

Suite à l’avarie survenue en juin 2014, sur la piste du P’tit train du Nord, où une partie du sentier a glissé vers la rivière, un avis de motion fut voté autorisant un emprunt nécessaire pour la remise en état des lieux. La structure métallique présente devrait disparaître et les usagers en retrouveraient l’usage.

Le mois dernier votre chroniqueur vous a annoncé, avec trop d’empressement, l’adoption d’une dérogation mineure sur la rue Bernard; la vérité est que la chose fut faite ce mois-ci en avril. Rappelez-vous que nous étions dans un milieu humide fermé et que le règlement exigeait un minimum de 60 mètres de zone tampon. Et bien, notre Ville n’arrête pas le progrès, le règlement 606-1 (modification aux exceptions) amendant le règlement 606 fut adopté et bingo ! la bande de protection passa à 10 mètres; parfois je m’ennuie de l’ex-conseiller Parent qui se faisait un devoir d’être le défenseur des écosystèmes.

Gestion des contrats

Trois contrats furent octroyés en vue des travaux routiers dans le secteur lac Écho : les entreprises David Riddell – 295 830 $; les excavations Gilles Saint-Onge – 380 369 $ et Uni-Roc –  712 298 $. Les travaux de fondation et de pavage seront réalisés entre les rues Mathieu et la montée Rainville ainsi qu’entre les rues Centrales et des Mésanges, ici nous y rajoutons la réfection du réseau d’aqueduc. Le tout devrait débuter après la période de dégel. Pour faire suite à la présentation des soumissions, monsieur Michel Provost propose que l’estimation des coûts, qui fut faite préalablement par les ingénieurs de la Ville, nous soit présentée à titre de comparatif avec celles des entrepreneurs.

Le contrat d’impression du bulletin municipal de la ville de Prévost qui avait été octroyé à la firme Litho Chic fut transféré à Deschamps Impression.

Gestion du développement durable

Une demande de certificat d’autorisation fut présentée pour le secteur à l’ouest des Clos Prévostois dans la zone qui n’est pas urbanisée (pas de service d’eau et d’égout) 5,5 kilomètres de chemin seront réalisés pour un total de 151 terrains.

Questions du public

Monsieur Michel Provost, rue du Poète, présente au conseil une pétition qui circule à la grandeur de la province et qui demande au gouvernement d’uniformiser la taxe scolaire pour tous les propriétaires fonciers du Québec.

Monsieur George Carlevaris réaffirme, encore une fois, le devoir du conseil d’écouter et de consulter les citoyens avant tout changement qui pourrait brimer leurs droits et qualité de vie. Monsieur Richer répond que les conseillers de chaque district sont élus pour être les porte-parole des citoyens.

Madame Nicole Durand s’informe des orientations que prendra la Ville suite à l’acquisition du terrain qui est contigu avec celui de l’hôtel de Ville. Monsieur Richer répond qu’il n’y a rien de précis en ce moment. Une deuxième question de cette dame porte sur l’application de la nouvelle convention collective qui touche le personnel de notre Ville et qui fut signée en janvier. Cette citoyenne aurait eu écho que plusieurs clauses de la convention collective ne seraient pas respectées. Monsieur le maire a répondu qu’il peut arriver qu’il y ait des interprétations différentes d’un document et l’invite à faire attention aux demi-vérités.

Imprimer