Roman à huit mains

diapo_livre
Salle de Nouvelles
Salle de Nouvelles

Les derniers articles par Salle de Nouvelles (tout voir)

Un roman signé Épicure-Club

Marie-Andrée Clermont – Un tour de force si on considère que nous y travaillons depuis six ans, à plusieurs mains, de réécriture en révision, de fil en aiguille, de scène d’alcôve en scène d’horreur… et surtout que nous sommes encore amis. L’aventure a commencé pendant le cours intitulé Roman mode d’emploi offert par l’Association des auteurs des Laurentides. Nous voulions tester la méthode.

L’histoire

Neuf passagers voyagent entre la Gaspésie et Montréal dans un wagon de Via Rail. À titre de légataires potentiels d’un prospecteur sur le point de décéder, ils doivent passer quelques jours dans son domaine des Laurentides. Qui sont ces hommes et ces femmes et quel rapport ont-ils avec le richissime Edward Morris? Même si tous ne le connaissent pas, cet homme a avec chacun d’eux des liens étroits qui éclateront au grand jour. Le séjour au manoir Morris se déroule dans l’angoisse et le mystère. La séquestration déguisée en hébergement cinq étoiles soulève la colère. Et si l’héritage anticipé n’était qu’un mirage?

Gastronomie et écriture

Mois après mois, on s’est réunis autour d’un succulent repas. Puis on restait à table pour élaborer le scénario, les personnages, les points tournants, pour créer la tension, provoquer des coups de théâtre… Ainsi dynamisé, chacun repartait chez soi pour écrire. On se transmettait les textes par courriel. Tous avaient droit au chapitre – les passages étaient écrits par l’un, repris par un autre, revisités par un troisième et ainsi de suite jusqu’à ce que tout le monde soit d’accord. Un éclair de génie amenait parfois un auteur à pondre un épisode imprévu, que le groupe, après coup, approuvait, modifiait ou refusait… On avait la liberté d’aller au bout d’une idée quand elle surgissait. C’est ainsi que le roman a atteint sa maturité… après six ans de bonne bouffe et de fusion d’idées.

Épicure-Club

Le groupe est constitué de huit auteurs des Laurentides, dont plusieurs avaient été publiés auparavant. Nous sommes, en vérité, assez hétéroclites – une avocate, une globe-trotter qui travaille pour une notaire, une artiste touche-à-tout, une conteuse professionnelle, un physiatre, un conseiller financier devenu auteur, un ambassadeur retraité amoureux de l’écriture, et moi – auteure et traductrice. Nous avons mis à nu notre passion et tout notre éventail d’émotions pour écrire ce roman. Reste à espérer qu’il vous plaira.

Imprimer