Salle André-Prévost

diapo_salle_Andre_Prevost
Michel Fortier

Michel Fortier

directeur, rédacteur en chef chez Journal des citoyens
Michel Fortier

Les derniers articles par Michel Fortier (tout voir)

Dévoilement de la plaque honorifique

Michel FortierSuite à la controverse de l’an dernier, la polyvalente Saint-Jérôme avait finalement renoncé à changer le nom de l’auditorium et s’est engagée à mettre en valeur l’appellation de la salle. Le processus a connu son dénouement hier.

Depuis 47 ans, on ne trouvait qu’une petite plaque de bronze indiquant « Salle André Prévost ». Maintenant, une plaque honorifique installée à l’entrée de la salle André Prévost résume son parcours.

Depuis 47 ans, on ne trouvait qu’une petite plaque de bronze indiquant « Salle André Prévost ». Maintenant, une plaque honorifique installée à l’entrée de la salle André Prévost résume son parcours.

Le dévoilement s’est effectué en présence de membres de la famille Prévost, dont Henri Prévost, le maire Maher et deux conseillers municipaux, les dirigeants de la commission scolaire, la présidente de la Société d’histoire de la Rivière-du-Nord et les représentants de l’Association des Prévost-Provost d’Amérique, qui s’est impliqués dès le départ dans l’affaire et qui a même contribué financièrement pour la plaque.

Le texte de la plaque

« Issu d’une famille pionnière de Saint-Jérôme, où il vécut son enfance, André Prévost fut l’un des compositeurs canadiens les plus réputés dans son pays et à l’étranger. Après ses études aux conservatoires de Montréal et de Paris, il remporta le Prix d’Europe en composition. On lui doit plus d’une soixantaine d’œuvres, dont Terre des hommes, créée à l’occasion de l’inauguration du Festival mondial de l’Exposition universelle de Montréal en 1967. Parallèlement à sa production très diversifiée, il enseigna durant 30 ans à la Faculté de musique de l’Université de Montréal. Reconnu comme un éminent pédagogue, il a su inspirer plusieurs générations de jeunes compositeurs. Décoré de la Médaille du Conseil canadien de la musique en 1977, il a aussi été investi Officier de l’Ordre du Canada en 1986. »

Imprimer