Gérer ses archives

diapo_archives
Salle de Nouvelles
Salle de Nouvelles

Les derniers articles par Salle de Nouvelles (tout voir)

Société d’histoire Rivière-du-Nord

Diane Brault – « L’Homme de l’avenir est celui qui aura la mémoire la plus longue », Nietzsche (1844-1900).

Au fil du temps nous ramassons livres, photos sur support papier ou numériques, journaux intimes, correspondance, vêtements, objets, souvenirs personnels et souvenirs en relation avec nos aïeux.

Que faire de toutes ces archives personnelles ? Que faire de tous ces trésors, véritables témoins du passé, pouvant permettre une meilleure connaissance de notre histoire régionale pour les générations présentes et futures? Quelle valeur ont-elles? Comment conserver tout ce matériel en bon état?

De nombreux citoyens ont trouvé des réponses à ces questions grâce à la Société d’histoire de la Rivière-du-Nord, lors de la très intéressante conférence Comment gérer vos archives, un héritage à léguer, qui a eu lieu le 18 avril dernier au Quartier 50+ à Saint-Jérôme.

C’est avec professionnalisme et bonhomie que Suzanne Marcotte, présidente de la Société d’histoire et Linda Rivest directrice générale, ont présenté leur point de vue d’archiviste. Tout au long de cette conférence, elles ont fourni informations, conseils, exemples et références.

Faire le ménage dans nos archives peut s’avérer être tout un défi, voire même un casse-tête. Heureusement, il existe des solutions et des gens dévoués qui peuvent aider à déterminer la valeur patrimoniale de ce que les citoyens possèdent en regard avec le développement de notre territoire.

Vouloir conserver soi-même ses archives personnelles ou historiques en bon état peut demander de disposer de suffisamment d’espace. De plus, un certain investissement monétaire peut s’avérer nécessaire, compte tenu du fait qu’il faut les protéger des sources de chaleur intense, de la poussière, de l’humidité et de l’acidité.

Face à la complexité de préserver ou de transmettre ce qui a été ramassé au fil du temps, un citoyen peut envisager de se départir de son patrimoine en totalité ou en partie. De concert avec la Société d’histoire et dans un élan de générosité, un esprit de conservation et de partage, un individu ou une famille peut léguer ses trésors à la Société d’histoire qui permettra de le partager avec la communauté.

Pour se faire, il suffit de communiquer avec la SHRN par téléphone ou par courriel : www.shrn.org.

Imprimer