Porto le chien qui parlait

diapo_chien_Porto
Jasmine Valiquette
Jasmine Valiquette

Les derniers articles par Jasmine Valiquette (tout voir)

Le ciel des chiens existe-t-il vraiment…?

Jasmine Valiquette Oui, le ciel des chiens existe vraiment. À preuve, c’est moi Porto, le chien qui parle, je suis décédé le 17 mars dernier et suis rendu au ciel des chiens. J’ai été chroniqueur mensuel de ce journal depuis près de sept ans. Pour une dernière fois, laissez-moi vous présenter mon maître, Alain Pilon, ami des chiens.

Il parle avec les chiens

C’est lui qui m’a tout appris, il a un don naturel pour les animaux, il comprend leur langage non verbal. Comme tout bon éducateur de chiens, il sait récompenser son animal au bon moment; après un brossage ou après un bon comportement avec les autres chiens par exemple. Quand mes muscles étaient endoloris, il me faisait un massage digne d’un massothérapeute. Lorsque nous nous promenions sur les trottoirs, cela arrivait souvent que les marcheurs me parlaient, me flattaient et complimentaient mon maître Alain… « Il est bien dompté votre chien, Monsieur ! »… moi, je n’avais pas l’impression d’être dompté… j’avais plutôt le sentiment d’avoir bien appris toutes les leçons qu’Alain m’avait enseignées… mais bon !

Alain a 60 ans, c’est depuis sa tendre enfance qu’il a ce don de parler aux chiens, il a hérité ça de sa mère, c’est elle qui l’encourageait dans sa façon d’aimer et de parler aux animaux comme elle le faisait elle-même… et depuis, il a ce talent pour élever les chiens et travailler avec eux pour un meilleur comportement. Depuis plusieurs années déjà, il est conseiller auprès de plusieurs propriétaires de chiens, il leur enseigne comment discipliner leur animal dans l’amour, la patience et le respect entre l’homme et la bête.

Alain et moi étions membres bénévoles pour l’association des propriétaires canins de Prévost et des Laurentides, wouflaurentides.org, on pouvait voir ma photo sur l’affiche. J’ai aimé faire partie de cette association parce que mon maître et moi nous nous sommes fait des amis et avons appris un tas de choses à propos des chiens de toutes les races… c’était une vraie belle activité!

Présentement, Alain apprivoise un autre chien pour continuer sa route. Il a choisi un berger allemand, une femelle âgée de quatre mois. Elle s’appelle Lady. Elle apprendra à devenir un bon berger allemand… elle ne mâchouillera pas les souliers de son maître, parce qu’elle apprendra que ce n’est pas à elle; elle marchera tranquille près de lui, sans laisse, même pour traverser la rue; chaque soir avant de dormir, elle aura droit à de la musique douce durant 30 minutes… il lui enseignera un ensemble de trucs pour un bon comportement pour qu’elle puisse vive à travers les humains et partout, où qu’elle soit.

Tel maître, tel chien ! Il est vrai que choisir un chien est une affaire de feeling, et que nous, les chiens, copions involontairement le comportement de celui qui nous enseigne. C’est pour cette raison qu’on lui ressemble et devenons les meilleurs amis du monde !

Imprimer