Échos du Conseil municipal de Piedmont

Louise Guertin
Louise Guertin

Les derniers articles par Louise Guertin (tout voir)

Assemblée régulière tenue le lundi 5 juin..

Louise Guertin

Première présence de Mme Caroline Asselin, nouvelle directrice générale et greffière du Conseil pour cette assemblée axée sur les thèmes d’infrastructures et de gestion budgétaire.

Usine d’épuration des eaux usées

La Régie d’assainissement des eaux usées Piedmont/Saint-Sauveur a donné un mandat (3 000 $) pour étude piézométrique pour mesurer les fluides dans le sol et la nappe phréatique autour des étangs de traitement des eaux usées. Rappelons que la Municipalité a relevé les murs des étangs pour augmenter leur capacité. Selon un expert, cette approche augmente la pression des fluides sur les sols et donc, les risques de contamination.

De plus, à la demande du ministère de l’Environnement, la firme Tetra Tech doit fournir d’autres réponses relatives à la capacité résiduelle de la station de pompage afin que Piedmont obtienne l’autorisation du ministère pour les développements domiciliaires futurs.

À noter que la ville de Prévost a dû moderniser son usine de traitement des eaux usées qui fonctionne à l’année et ajouter un troisième étang de rétention pour lui permettre la croissance de sa population de 10 000 à 13 000 habitants. L’usine de traitement des eaux usées de Saint-Sauveur/Piedmont n’a que deux étangs et ne peut fonctionner en hiver lorsqu’il y a du gel. En été la population de Saint-Sauveur/ Piedmont passe à environ 21 000 personnes.

Urbanisme

Le Conseil a refusé un projet pour la construction de trois édifices de 18 logements au 92, chemin de la Gare (face aux condos de la Pinède) avec deux entrées sur le chemin du Nordais. Le projet aurait fait augmenter la densité à presque 60 logements à l’hectare dans une zone où la densité se situe entre 12 et 18 logements à l’hectare.

On a approuvé l’agrandissement du gym sur le site du 700, chemin Jean-Adam. Des dérogations mineu-res pour l’ajout d’enseignes, au même complexe, ont été accordées. On double des affiches d’aspects et de couleurs différentes tout autour de l’édifice. On semble laisser tomber les critères d’harmonie et l’aspect champêtre.

Parc des Sablières – Centre Éco-sports

Le Conseil a approuvé le pavage de 21 800 pieds2 pour recevoir deux patinoires de hockey balle et un terrain de pickleball du centre Éco-Sports. La superficie louée est de 30 000 pieds2. Un ou des kiosques seront construits pour y accueillir un bar avec terrasse et une boutique « proshop ».

Pour la préparation du plateau situé au nord, en bas du stationnement, le contrat a été donné à la firme Devcon pour environ 4 500 $ (plus taxes). Une partie du matériel roulant utilisé pour cette préparation est celui de la Municipalité. Le contrat de pavage a été donné à la firme Pavage Laurentien pour la somme de 57 011,49 $.

Alexandre Beaulne-Monette a noté qu’un bar-terrasse était prévu. Il a demandé au maire si le Conseil planifiait réviser la politique contre le bruit et la pollution par la lumière afin d’assurer une cohabitation de bon voisinage. Il a également demandé les coûts réels pour Piedmont et qu’adviendrait-il si l’entreprise s’avérait un échec. Le maire Cardin a assuré qu’en regard des coûts investis par la Ville : « ce sera à coût nul, puisque l’entreprise a un bail de dix ans. En cas de faillite, les installations reviendront à la municipalité ». Pour les nuisances, le maire ne pense pas qu’il soit nécessaire d’émettre de nouvelles directives.

Mme Asselin, la directrice générale, indique que les activités se pratiqueront du lundi au vendredi, entre 9 h et 21 h et les week-ends de 9 h à 22 h. Elle affirme qu’il ne sera pas permis de se promener avec de l’alcool ailleurs sur le site du Parc.

Le prix du loyer payé par Éco-Sports est de 10 000 $/an. On a répondu au Journal que les coûts pour l’aménagement du plateau avant le pavage ne sont pas disponibles. Rappelons que 120 000 $ étaient prévus au Fonds dédié au Parc des Sablières au budget 2017. En date du 31 mai, le solde disponible au Fonds était de 5 797 $. Le projet Éco-sports sera financé par le fonds de roulement sur une période de cinq ans. Quant aux heures travaillées au Parc par les employés, elles sont comptabilisées dans le budget opérationnel de la Municipalité.

Viaduc en réparation, sortie 58

Alexandre Beaulne Monette a demandé une mise à jour sur l’état du viaduc qui traverse l’autoroute 15 à la hauteur du chemin du Moulin. Le viaduc a été bloqué en « direction est » suite à un avis du ministère des Transports et de la mobilité durable (MTQ) pour éviter toute surcharge. Selon le maire Cardin, le MTQ s’est engagé verbalement à faire les travaux de mise à niveau, mais pas avant 2018.

logo_Parc_Gilbert_AubinParc Gilbert-Aubin

Au cours de la fête qui était organisée pour la retraite du directeur général, Gilbert Aubin, et pour marquer ses 50 ans au service de Piedmont et des citoyens, le maire Cardin a annoncé que le parc des Sablières se nommerait dorénavant le parc Gilbert-Aubin.

Imprimer