Les Laurentides : un livre

diapo_Laurentides_livre
Valérie Lépine
Valérie Lépine

Les derniers articles par Valérie Lépine (tout voir)

La fascinante histoire des Laurentides

Valérie Lépine – Le cœur des Laurentides, c’est la région comprise entre Shawbridge et La Minerve en passant par Saint-Donat. C’est aussi le titre d’un nouvel opus sur l’histoire des Laurentides qui s’adresse à tous ceux qui veulent en savoir plus sur la chronique sociale et économique de ce beau coin de pays.

Invité à présenter l’histoire locale aux étudiants de 3e et 4e secondaire à l’école polyvalente Augustin-Norbert-Morin, Michel Allard a constaté qu’il existait un grand intérêt chez les jeunes pour ce sujet, mais très peu de documentation. M. Allard a donc décidé de rédiger un recueil faisant le récit du cœur des Laurentides et qui s’adresse à un large public.

Ce professeur d’histoire de l’UQAM à la retraite a donc commencé, il y a trois ans, à colliger les faits qui ont marqué l’évolution de la région. Il a été aidé dans ses recherches par Mimi Provencher-Painchaud et plusieurs autres membres de la Société d’histoire et de généalogie des Pays-d’en-Haut.

Le livre, Le cœur des Laurentides, publié chez Septentrion, est divisé en trois grandes parties. La première débute avec la description de la vie des Amérindiens weskarinis qui peuplaient déjà la région à l’arrivée de Samuel de Champlain en 1616. Elle se termine autour 1876 quand le commerce du bois et la colonisation du Nord sont bien établis.

L’avènement du train à Saint-Jérôme en 1876 a été un événement marquant de l’histoire locale. Michel Allard élabore sa deuxième partie en expliquant comment le train a permis aux Laurentides de poursuivre sa croissance. Cette voie de communication a lancé l’établissement des scieries, du tourisme (surtout pour le ski) et des maisons de campagne. Sainte-Agathe étant reconnu en Amérique pour son air très pur, le train a aussi permis aux tuberculeux d’accéder aux sanatoriums.

Finalement, à partir de la fin de la Deuxième Guerre mondiale, les activités des Laurentides se sont diversifiées. La région est de plus en plus accessible en automobile et commence à être prisée comme lieu de résidence, surtout par les francophones.

Les 240 pages du livre, dont la couverture montre Jackrabbitt sur ses skis au mont Habitant, sont parsemées de photos d’époque, d’œuvres d’artistes locaux et d’extraits de textes anciens. Il est disponible dans les librairies de la région. L’aide financière obtenue du député Claude Cousineau permettra entre autres d’offrir gratuitement des exemplaires du livre aux trois écoles secondaires de la région.

Imprimer