Les échos du Conseil de Prévost

Yvon Blondin
Yvon Blondin

Les derniers articles par Yvon Blondin (tout voir)

Yvon Blondin

Séance ordinaire du conseil municipal du lundi 10 juillet 2017 à 19H30. Une belle soirée de juillet où une vingtaine de citoyens se sont présentés à la séance.

Gestion des affaires financières

L’approbation des déboursés et engagements au 10 juillet s’élevait au montant de 1 555 445 $; sur cette somme 902 000 $ est réservé pour les services de la Sûreté du Québec que l’on acquitte par mode bisannuel.

Gestion réglementaire

Nous devrions bientôt voir apparaître une nouvelle zone commerciale et industrielle à l’ouest de la 117 située au sud du poste Paquin d’Hydro-Québec.

Le promoteur du projet à l’intersection Mozart et 117 désire ajouter l’usage commercial (épicerie). Une séance d’information aura lieu le 1er août à la salle Saint-François-Xavier. On peut se rappeler que c’est à cet endroit que l’on désirait installer un complexe commercial avec un restaurant McDonald.

Des travaux de stabilisation du talus de la rivière du Nord (sentier du parc régional) seront réalisés pour la somme de 700 000 $ et payés à même le fonds général, certaines subventions pourront s’y greffer.

Un projet de terrain de soccer synthétique est sur la table, et cela pour la somme de 800  000 $. La firme Laurence Expert Conseil a reçu le contrat d’ingénierie pour la somme de 12 400 $. Une foule d’avantages se rattacherait à ce genre d’équipement : utilisation prolongée le printemps et l’automne, un séchage plus rapide après une pluie, coût réduit d’entretien, malgré certains côtés négatifs comme le risque de blessures accrues, la chaleur qui s’en dégage en été, et le coût de remplacement de la surface synthétique périodiquement.

Gestion des contrats

Prévost a fait l’achat de deux camions Ford FF150, 4X4 2018 pour un total de 65 000 $. Le concessionnaire Ford Élite fut le seul à présenter une soumission, ici nous parlons de remplacement et non d’ajout à la flotte.

Gestion Sécurité publique

Une demande fut faite au ministère des Transports pour que la limite de vitesse soit abaissée de 70 km/h à 50 km/h sur la route 117 entre la limite sud du secteur Shawbridge (restaurant Merci la Vie) jusqu’à la rue Mozart.

Urbanisme

Deux projets connexes furent présentés : un nouveau complexe commercial et un projet d’aménagement d’une intersection commerciale sur la 117 (ouverture du terre-plein).

Les Immeubles Marquis-Thibeault sont les maîtres d’œuvre de ces projets situés au sud du Vieux Shawbridge en face de la boulangerie Merci la Vie. C’est à cet endroit qu’avait flotté dans l’air, il y a quelque temps, la possible construction d’un marché Métro.

Varia

Une première édition pour la journée des animaux de compagnie sera présentée dans notre Ville au Centre culturel de Shawbridge. Il sera question de bonnes pratiques avec nos animaux de compagnie, de stérilisation, d’ajout de puce électronique et autres. Un budget de 5 000 $ fut voté.

Questions du public

Monsieur Pierre Arsenault, Clos du Sellier explique à monsieur le maire qu’un mur de soutènement en béton précontraint fut érigé entre le Clos du Sellier et le Clos Saint-Urbain; les problèmes seraient nombreux, premièrement, la structure ne serait pas assez haute et l’eau s’écoulerait chez les voisins ce qui est contraire au Code civil; deuxièmement, une quantité indéterminée de blocs usagés aurait été installée ce qui fait dire à ce citoyen que ce mur a été baptisé le mur de la honte, tout en rajoutant que deux terrains dans ce secteur n’ont pas été fauchés, ce qui donne un aspect délabré.

Monsieur Jean-François Audet, rue Beaulne demande avec insistance au maire d’effectuer des pressions auprès du ministère des Transports pour que l’intersection 117, Louis-Morin, Beaulne ainsi que le pont qui traverse la Rivière-du-Nord soient réaménagés pour la plus grande sécurité des utilisateurs : automobilistes, cyclistes et piétons. Monsieur Richer est conscient de la problématique et effectuera les dé­marches nécessaires.

Monsieur Jean-Louis Forget de Manuloc rappelle que le gazon à l’extrémité ouest de la rue Roméo-Monette doit être entretenu par la Ville alors qu’il ne l’est pas. Une étude de circulation a été faite dans le secteur Shawbridge en prévision de la création d’un passage routier dans le terre-plein en béton pour un développement commercial, une demande qu’il a faite à plusieurs reprises en avant de son commerce et qui lui fut toujours refusée. Il se plaint également de la tolérance de la Ville à l’égard d’un commerce sur la route 117 qu’il qualifie d’industriel et non commercial. Le maire prit note de son intervention.

Imprimer