Échos du conseil municipal de Sainte-Anne-des-Lacs

Jacinthe Laliberté – Séance ordinaire du conseil municipal tenue 11 septembre 2017.

Mot de la mairesse

Mme Laroche présente quelques annonces, dont une campagne de financement pour la « Traversée » (soins palliatifs), le 24 septembre à Sainte-Adèle. Par la suite, elle livre un court bilan concernant le projet pilote du parc Irénée-Benoit.

Rapport des conseillers

M. Lamarche mentionne que les travaux sur le chemin Godefroy stagnent. L’accord du ministère de l’Environnement pour effectuer le lien entre le lac Johanne et le milieu humide situé en face du lac tarde à venir. La fin des travaux est prévue pour l’automne.

M. Grégoire indique qu’un travail sur les mesures d’urgence et la sécurité civile est mis de l’avant. Le dossier est d’importance.

Gestion des dossiers financiers, Travaux publics, Urbanisme

Il est convenu d’accepter la liste des comptes payés au 31 août 2017 pour un montant d’environ 213 000 $ et des comptes à payer au montant d’environ 448 000 $.

Grâce à l’adoption du règlement 337-3-2017 modifiant le règlement 337-2-2014 concernant les ententes avec les promoteurs de nouveaux développements domiciliaires, la Municipalité pourra exiger l’installation par le titulaire de conteneurs semi-enfouis selon ses spécifications eu égard à la situation du projet de développement, mais en respectant certaines balises que le conseil devra préalablement définir.

Différents contrats ont été attribués :

–      pour le déneigement des différents stationnements de la Municipalité sans oublier l’entrée de la piste Loken à Excavation Kevin Barett enr. et, pour celui du parc Parent, à l’entreprise Excavation Gilles et Mathieu inc..

–      pour les travaux de réhabilitation des installations septiques du Centre communautaire, à l’entreprise Les excavations Serge Gingras inc., au coût de 142 532, 50 $ (taxes en sus). Cette dépense sera financée avec le règlement d’emprunt 419-2017 et si l’excédent de la dépense ne peut être financé avec ledit règlement, il le sera avec le surplus accumulé non affecté.

L’obtention d’une subvention de 20 000 $ pour l’amélioration du réseau routier municipal dont la gestion incombe à la Municipalité permettra d’exécuter des travaux sur les chemins de la Paix, des Marronniers, des Pins et Godefroy.

Embauche

Il y a autorisation d’embauche pour différents services :

–    M. Réal Lafleur, pour le poste de directeur des travaux publics à compter du 6 novembre;

–    Mme Colette Beaudoin, en tant que technicienne en loisirs en attendant la venue de M. Nicolas Saint-Amour qui débutera le 2 octobre;

–    M. Alain Saint-Vincent-Rioux à titre d’adjoint au service de l’Environnement de façon temporaire (remplacement d’un congé de maladie).

Fonds de parc Héritage plein air du Nord (HEPAN) et cautionnement

La Municipalité a accepté de créer un fonds de dotation en faveur de l’HEPAN d’un montant de 62 250 $ pour cinq ans, selon les termes et les conditions dans le projet d’entente entre celui-ci et la Municipalité, l’aidant ainsi à répondre aux exigences de l’organisme « Conservation de la nature Canada ». Pour ce faire, la Municipalité demande au ministre des Affaires municipales l’autorisation de se rendre caution de cette obligation. Il est aussi adopté de ne pas imposer de frais de 10 % pour « Fonds de parcs et terrains de jeux ». Le terrain vendu à l’organisme l’HEPAN deviendra éventuellement un parc. La présidente de l’HEPAN, présente à la réunion du Conseil, le remercie chaudement pour son soutien.

Questions du public

Les deux sujets du jour : le parc Irénée-Benoit et la rénovation du centre communautaire.

Parc Irénée-Benoit – Le conseiller Sylvain Harvey demande qu’une consultation soit faite auprès de la population et particulièrement, auprès des résidents du lac Marois pour leur transmettre le bilan et permettre des échanges sur la possibilité de publiciser le Parc pour l’année deux du projet.

M. Drennan s’interroge sur les dépenses encourues et les revenus. Un autre citoyen se questionne sur le nombre de personnes qui visitaient l’île Irénée-Benoit avant le projet du parc pour permettre selon lui, une comparaison plus juste de la fréquentation.

Réponse à ces différentes interventions : l’idée d’effectuer une consultation est retenue. Le bilan donné, en cette soirée, n’est qu’un survol. Une analyse exhaustive des résultats sera réalisée très bientôt. Cepen-dant, comme il n’y a aucune statistique sur la fréquentation de l’ile Irénée-Benoit, cette suggestion ne sera pas retenue pour les fins d’analyse du bilan. Il est ajouté que la Charte des usages spécifiques du parc Irénée-Benoit a été adoptée au cours de la soirée du Conseil dans le but de remplacer la zone P-401 par la zone CONS-401 (CONS pour conservation) afin de protéger d’avantage le caractère naturel du parc.

Centre communautaire – On demande de préciser le montant total des rénovations. Le coût, pour l’instant, est de 825 000 $, moins le montant de la subvention du député fédéral de 203 299 $ ce qui donne environ un total d’un peu plus de 620 000 $. Le remplacement des installations septiques est très couteux, mais il était essentiel de rendre l’infrastructure conforme pour pouvoir y donner l’accès au public.

Imprimer