Échos du conseil municipal de Piedmont

Louise Guertin
Louise Guertin

Les derniers articles par Louise Guertin (tout voir)

Louise Guertin

Séance ordinaire du conseil municipal du lundi 13 novembre 2017, à 19 h 30.

Nouveau Conseil, nouvelle approche

C’était la première assemblée du Conseil de Piedmont suite à son élection par acclamation. La mairesse, Mme Nathalie Rochon et ses collègues en ont profité pour présenter les marqueurs de la nouvelle administration. Il faudra attendre le discours du budget pour avoir la confirmation des orientations et priorités, mais les premières décisions du Conseil mettent l’emphase sur une plus grande écoute et le désir d’un rapprochement avec les citoyens.

Un nouveau dialogue

Assemblée mensuelle du Conseil

Le premier signal est celui d’une volonté de mieux communiquer. À titre d’exemple, le déroulement de ce premier Conseil où l’on semble vouloir faire place à une langue claire et simple plutôt qu’à un langage de spécialistes. On s’est servi d’un écran pour présenter les plans et les informations relatifs aux sujets discutés. On annonce qu’à compter de janvier 2018, l’assemblée mensuelle changera de format. L’heure du début sera fixée à 19 h et débutera par une période de questions de 15 minutes et se terminera par une période de questions. Le règlement à cet effet vient baliser les échanges.

Café causerie

Les élus prévoient des rencontres trimestrielles avec les citoyens sous la forme d’un café-causerie. Le premier se tiendra ce dimanche 19 novembre à 10 h. Idéalement, on voudrait que les citoyens s’inscrivent. Pour ce premier rendez-vous, Mme Rochon a indiqué qu’elle aimerait entendre les préoccupations des citoyens, principalement, mais pas exclusivement, au sujet du développement du Parc Gilbert-Aubin et de la Fête de la Famille.

Services en ligne

On a décidé de faire passer Piedmont du côté des « municipalités intelligentes » en offrant des services en ligne. On a ainsi approuvé l’achat d’un progiciel qui permettra aux utilisateurs de compléter des demandes de permis ou certificats par Internet. Le nouveau programme offrira différentes fonctionnalités comme celui d’un seul dossier citoyen ou pour faire parvenir l’infolettre par courriel.

Mme Rochon assure que cette approche ne remplace pas les services directs aux citoyens. C’est la firme P.G. Solution qui a obtenu un contrat de 9 250 $ plus taxes pour l’installation et la mise en œuvre des nouveaux programmes.

Les comités et les orientations politiques

Si le budget donne une idée plus précise des priorités et objectifs d’un conseil municipal, les comités consultatifs composés d’élus et de citoyens appelés à faire des recommandations au Conseil apportent un éclairage particulier sur les orientations de l’administration. Aux comités habituels pilotés par un élu: finances (Claudette Laflamme), urbanisme (Pascale Auger), environnement (Diane Jeannotte), sécurité publique et Hygiène du milieu et Assaissement des eaux usées (Pierre Salois), travaux publics (Claude Brunet), ressources humaines (Claude Brunet); Mme Rochon a annoncé l’ajout de comités.

Le comité Loisirs et de la culture est remplacé par le Comité des loisirs, du sport et du plein air (M. Daniel Houde), le Comité de la question des aînés pour souligner l’engagement MADA (municipalité amie des aînés) (C. Laflamme) et le comité de la culture (D. Jeanotte); le comité des parcs sera piloté par Mme Auger pourrait indiquer une vision davantage axée sur l’aménagement du territoire. On a également ajouté un Comité des communications sous la responsabilité de Mme Jeannotte.

Le Conseil compte quatre nouveaux élus et trois conseillers d’expérience (trois hommes, quatre femmes). Si une personne ressort du lot dans cette distribution, c’est Mme Claudette Laflamme (4e mandat) qui devient maire suppléant pour un an, substitut de la mairesse sur le Conseil des maires de la MRC et à la régie administrative Piedmont, Sainte-Anne-des-Lacs, Saint-Hippolyte.

Travaux publics

Le Conseil a entériné la résolution pour l’octroi d’un contrat de déneigement et d’épandage sur le viaduc de la sortie 58, chemin du Moulin, puisque le MTQ a fermé l’accès aux véhicules de plus de cinq tonnes. La firme Mario Pagé était le plus bas soumissionnaire à 4 900 $, plus taxes.

Par résolution, le Conseil a reporté à 2018 les travaux de surpavage du sentier piétonnier. Il a également entériné le rejet des soumissions pour le balayage et nettoyage des rues 2018 jugeant la seule soumission reçue beaucoup trop élevée (à 43 115,63 $ par rapport à 16 484 $ en 2017); on retournera en appel de ce projet au début 2018

Imprimer