Écho du Conseil de Prévost

Salle de Nouvelles
Salle de Nouvelles

Les derniers articles par Salle de Nouvelles (tout voir)

Yvon Blondin –Séance ordinaire du conseil municipal du lundi 13 novembre 2017, à 19 h 30

Assermentation et baptême du feu pour le nouveau conseil ; plus de 75 personnes étaient présentes pour l’accueillir. Plusieurs points saillants sont ressortis du lot durant la soirée : le premier touche la Régie intermunicipale de l’aréna régional de la Rivière-du-Nord.

Nous avons appris que la facture pour 2018 est passée de 350 000 $ à 398 510 $, soit 186 510 $ en remboursement hypothécaire et 212 000 $ au fonds de roulement. Les citoyens George Carlevaris et Yvon Blondin ont demandé à monsieur le maire Germain d’identifier les avantages que nous avons depuis l’adhésion à la Régie. Rappelons qu’avant il en coûtait en moyenne 75 000 $ annuellement pour l’usage d’une glace par les citoyens de Prévost. Monsieur Mario Fortin exposa pour sa part des avantages pour ses trois fils qui bénéficiaient du programme sport/études et qui ont progressé dans la discipline du patinage de vitesse, l’un d’eux s’est même qualifié troisième au Canada. Monsieur le maire nous informa qu’il faisait présentement des démarches auprès des maires de Saint-Hippolyte et de Saint-Colomban pour que ces dernières joignent ladite Régie, ce qui réduirait notre quote-part et rajouterait beaucoup d’utilisateurs sur la glace. Pour le moment nous possédons 14 % de cette infrastructure, soit 186 510 $ sur 1 342 002 $ pour le service de la dette et 212 807 $ sur 1 966 500 $ pour les frais de fonctionnement, ce qui représente 11 % grâce au remboursement relié aux usages. Nous déboursons donc 399 317 $ sur 3 308 502 $. Michel Fortier est intervenu pour dire que si la ville ne pouvait se retirer de sa participation à l’aréna, elle pouvait peut-être faire un effort supérieur à l’administration précédente pour faire mieux connaître l’aréna à ses citoyens et peut-être aussi en varier les activités.

Un deuxième point : une dérogation mineure touchant le nouveau restaurant Bennys souleva des questionnements, la demande consistait à augmenter la dimension des annonces extérieures de plus de 75 %. Plusieurs citoyens avancèrent que ce restaurant est tout neuf et que les promoteurs connaissaient les règlements de la Ville ; sans jeu de mots, Bennys s’est fait rôtir. Monsieur Germain clôt la question en ajoutant que, durant la campagne électorale, plusieurs commerçants s’étaient plaints des règlements en vigueur trop rigides et il ajouta que le tout sera réévalué avec de possibles assouplissements.

Gestion des affaires juridiques

Le bail touchant la tour de télécommunication Rogers a été renouvelé pour la somme de 875 $ mensuellement. Un citoyen travaillant dans ce domaine intervint à la période des questions en demandant qu’une étude sur les taux comparatifs soit faite, les trouvant largement sous-estimés.

Gestion des contrats

Le déneigement et le sablage des rues du secteur B furent octroyés à la firme Dominique Sigouin pour la somme de 1 853 884 $ couvrant une période de cinq ans.

Gestion de l’urbanisme et mise en valeur du territoire

Le conseil a voté l’approbation de noms destinés à de nouvelles rues situées au Clos prévostois. Les conseillers Leckman et Laurin ont voté contre. Après la séance ils expliquèrent à votre chroniqueur que la raison était qu’ils étaient foncièrement contre l’ouverture de ces nouveaux chemins et promettent d’avoir la suite des choses à l’œil.

Questions du public

Mme Carole Bouchard, membre de l’association des propriétaires canins de Prévost réclame à la Ville un local où on pourrait procéder à l’entraînement du meilleur ami de l’homme… et de la femme, car, après tout, près d’une famille sur deux possède un chien. M. Milot, lac Renaud, ce citoyen propose que les comités destinés à la protection des lacs soient réunis sous la même égide pour unir leurs forces et partager leurs connaissances et expériences. Rappelons qu’une telle initiative avait été amorcée il y a un peu plus de 10 ans avec un certain succès par le conseiller Stéphane Parent, puis abandonné avec son départ de la politique municipale.

Monsieur Sylvain Bonin, terrasse des Pins, demande un suivi sérieux et efficace des questions posées au maire durant les séances du conseil. Ce point était déjà dans les cartons du nouveau conseil.

Monsieur Germain nous informe qu’un café sera servi aux citoyens le samedi 9 décembre à 10 h à l’hôtel de ville, permettant aux Prévostois d’échanger avec les membres du nouveau conseil. Le maire annonça du même souffle la création d’un conseil des citoyens pour février 2018 ; le concept et sa mission demeurent à définir.

Imprimer