Bilan annuel de la sécurité à Prévost

Luc Brousseau
Luc Brousseau

Les derniers articles par Luc Brousseau (tout voir)

Quelques débats, mais un bilan positif

Luc Brousseau – Le directeur en sécurité publique, Ghislain Patry a présenté un bilan positif de la sécurité à Prévost le 28 novembre dernier à la caserne de pompiers devant une audience de 26 citoyens à laquelle participaient cinq conseillers municipaux et le maire lui-même. En effet, les constats d’infraction et les crimes contre la personne et la propriété sont à la baisse dans notre belle petite ville pour la période 2016-2017.

Près d’une trentaine ont participé aux discussions sur le sécurité à Prévost – photo : Luc Brousseau

Près d’une trentaine ont participé aux discussions sur le sécurité à Prévost – photo : Luc Brousseau

La soirée s’est animée lorsqu’on aborda les excès de vitesse et les bollards plantés au beau milieu des rues. Cette stratégie sera révisée de même que plusieurs façons de faire puisqu’elles ne se sont pas avérées efficaces et ne rencontrent pas les résultats attendus.

Pour chapeauter la sécurité publique, la ville s’est dotée en avril dernier des services de Daniel Beaudry comme agent à la sécurité publique. Ancien directeur à la SQ et résident de Prévost depuis 2010, ce dernier a proposé une nouvelle approche impliquant les citoyens pour apporter des solutions concrètes aux problématiques sectorielles. Il est donc prévisible que les choses vont changer au cours de la prochaine année. Les citoyens qui aimeraient faire partie de la solution peuvent solliciter une place dans les comités de district qui seront éventuellement formés.

Concernant le marathon du P’tit Train du Nord tenu à l’automne, nous avons appris qu’il y a eu un manque de communication entre la ville et les organisateurs. En réalité, les rues n’étaient pas barrées tel qu’indiqué, mais la circulation devait être contrôlée, les annonces seront corrigées l’an prochain.

Un autre débat s’est enflammé autour des chiens non tenus en laisse et les propriétaires qui ne ramassent pas les crottes de leurs animaux de compagnie. Ce point litigieux est d’autant plus difficile à règlementer puisqu’au dire de M. Beaudry, les propriétaires ne sont pas tenus de s’identifier aux agents. Nous devons donc compter sur le savoir-vivre de tout un chacun pour résoudre pacifiquement ce problème.

Bonnes nouvelles, l’excellente cote de notre service de pompier (cote 3A) devrait être mentionnée à votre assureur pour vous permettre d’obtenir une meilleure prime. Et finalement, M. Beaudry nous confirmait la réception d’un courriel annonçant la réfection du pont sur la 117, à la sortie nord de Prévost, pour l’été 2018.

Imprimer