Échos du conseil de Ville de Prévost

Yvon Blondin – Séance ordinaire du conseil municipal tenue le 15 janvier 2018.

Par cette froide soirée d’hiver la séance de janvier fut des plus rafraîchissante, monsieur le maire dirigea la réunion avec beaucoup d’assurance et le panel du conseil brillait par le calme de leurs interventions. Beaucoup de questions sur la construction du possible terrain de soccer synthétique; possible parce que Prévost devait prendre une décision positive avant le 31 décembre 2017 pour ne pas perdre la subvention de 400 000 $ qui s’y rattache (sur un total de 800 000 $ à renouveler au 10 ans), ce qui fut fait. Le conseil a été submergé par un flot d’informations toutes aussi contradictoires les unes que les autres : d’une part l’augmentation de l’utilisation de l’aire de jeux de 3 mois de plus par année et d’autre part des risques pour la santé des joueurs et  la pollution que cela pourrait entraîner. Mais comme la vérité finit toujours par poindre à l’horizon, plusieurs résidents limitrophes au terrain situé au Clos en ont marre du bruit et du soleil de minuit que cette installation engendre : cri d’encouragement, trompette, crécelle et autres ne finissent pas de les importuner. Un Prévostois proposa d’installer le tout dans le parc de la Rivière-du-Nord et un autre questionna monsieur le maire sur le prix d’un terrain naturel, celui-ci répondit que ces options n’avaient pas été étudiées et il clôt le tout en affirmant que rien n’était coulé dans le béton.

Gestion des affaires financières

L’approbation des déboursés et engagements s’élevait à 875 451 $, si vous désirez le détail complet de ces derniers, vous pouvez consulter le site Web de la Ville.

Étant conscient que la capacité de payer des contribuables est atteinte, le Conseil de Ville a décidé de créer une Commission permanente de révision des programmes, des finances et de la fiscalité : en feront partie monsieur le maire, trois conseillers, le directeur général ainsi que trois citoyens; si vous désirez en faire partie faites parvenir à monsieur Germain une lettre expliquant vos motivations, si plus de trois citoyens manifestent leur intérêt le choix se fera par tirage au sort.

Gestion réglementaire

Des travaux dans le secteur du Vieux-Shawbridge seront réalisés cet été; des sections des rues Principale et Shaw seront touchées. Si les subventions sont au rendez-vous, le périmètre pourrait s’agrandir, un budget de 2 133 000 $ sera voté; le fonds général sera sollicité à hauteur de 89 %. Aqueduc, égouts, égouts pluviaux, pavage et trottoirs sont prévus. Ajoutons un montant de 485 000 $ pour un bassin de rétention des eaux de drainage; les travaux d’ingénierie seront réalisés par la firme BHP au coût de 33 300 $.

Les bornes de recharge pour autos électriques qui seront installées dans les résidences de Prévost auront droit à une subvention de 100 $.

Il est question d’abolir l’autorisation de virage à droite sur un feu rouge à l’intersection 117 et boulevard des Clos vers le nord; la raison est qu’un arrêt d’autobus est situé à cet endroit et qu’un risque d’accident est possible. Monsieur Richard Heppel suggéra à la période des questions de l’autoriser entre 22 heures et 6 heures. Le tout devra être autorisé par le MTQ.

Affaires juridiques

Votre chroniqueur a été surpris d’apprendre que suite aux inondations du printemps dernier deux résidences de la rue Leblanc devront être démolies, si ces propriétaires désirent se rétablir à Prévost ces derniers n’auront pas à payer des droits de mutation comme la pratique le veut.

Gestion des contrats

Le service de collecte et de déchiquetage des branches a été renouvelé pour l’année 2018 à la firme Coup Forêt Expert pour un montant de 100 $ l’heure.

Gestion des ressources humaines

Un mandat fut voté pour l’embauche d’un consultant en ressources hu-maines et juridiques : monsieur Ronald Mercier fut choisi pour une somme de 21 600 $; dix rencontres sont à l’horaire.

Questions du public

Mme Rolande Thibault, très éveillée, fait remarquer que, suite au débat sur le futur terrain de soccer et autres dépenses pour encourager nos jeunes à l’activité physique, nos aînés sont laissés pour compte, monsieur George Carlevaris abonde dans le même sens; monsieur le maire en profite pour annoncer que le conseil des aînés qui avait été aboli par l’ancienne administration sera réactivé.

Monsieur Alain Sabourin, rue Levasseur, veut qu’on porte attention au cas de Mme Sandrine Brown, une résidente de Prévost qui sera présente aux Jeux olympiques de Corée du Sud dans la discipline du ski de fond et propose de lui faire parvenir une lettre d’encouragement ainsi qu’un appui monétaire. Monsieur le maire s’est montré très ouvert à la demande.

M. Le chroniqueur se demande s’il est possible que la ville de Prévost mette sur pied un site Web où le public pourrait encourager cette olympienne.

Imprimer