Échos du Conseil de ville de Prévost

Yvon Blondin
Yvon Blondin

Les derniers articles par Yvon Blondin (tout voir)

Séance ordinaire du conseil municipal tenue le 12 février 2018

Mais que se passe-t-il en ce soir d’assemblée ? Les deux stationnements sont pleins, je dois me garer à l’école, est-ce qu’une révolution se fomente? À l’intérieur, la salle est presque pleine et d’un calme relatif; à la période des questions, la température augmente sensiblement. Eh oui! il est encore question du terrain de soccer, sensiblement les mêmes arguments qu’au mois de janvier sont revenus sur le tapis, sans faire d’amalgame les « pour » sont sensiblement plus jeunes que les « contre » plus âgés. Monsieur le maire a démontré un talent certain pour l’arbitrage, mais comme il l’a répété à quelques reprises, le Conseil rendra très bientôt une décision après une étude exhaustive des arguments présentés. Mais d’ores et déjà il est convenu que le budget de 800 000 $, incluant une subvention de 430 000 $, ne devra pas être dépassé. Suite à la proposition d’un citoyen d’implanter ce terrain au parc de la Rivière-du-Nord le maire a répondu que Prévost n’étant pas propriétaire du lot, il serait impossible d’y accoler une subvention. Plusieurs propriétaires, dans le périmètre du futur terrain, ne démordent pas avec les aspects négatifs du dossier, mais les parents des jeunes joueurs ainsi que le FC Boréal, disant représenter 1 600 joueurs, ne lâchent pas le ballon en faveur du projet. Oui, une patate chaude ou un ballon brûlant pour monsieur le maire et son nouveau conseil.

Nous avons appris durant cette réunion que les services à l’auto pour la restauration seront interdits entre le chemin du chemin du lac Écho jusqu’aux limites nord de Prévost (Piedmont), mais demeureront toutefois autorisés pour les services offerts par une pharmacie.

Gestion des affaires financières

Les déboursés et engagements pour le mois de mars 2018 s’élèvent à 1 540 443 $.

Gestion réglementaire

La modalité de publication des avis publics de la ville de Prévost sera modifiée, la version officielle se fera sur le site WEB de la Ville. Les mêmes avis, dits d’informations, seront toujours publiés dans le Journal des citoyens et le journal Le Nord à titre non officiel.

Prévost fera l’acquisition d’un camion autopompe pour le service d’incendies; un montant de 450 000 $ fut voté pour le remplacement d’un véhicule de l’année 1999 qui ne correspond plus aux normes.

Gestion des contrats

Le bulletin municipal logera dès février à une nouvelle adresse : il sera inclus dans les pages du Journal des citoyens; le contrat qui liait Prévost à la firme Tapage Communication fut résilié.

Pour l’année 2018, un montant de 65 179 $ a été accordé à la firme Beauregard Environnement qui fournira les équipements nécessaires au nettoyage des égouts et puisards. De même, la firme Larin et Larin s’occupera de la réparation de l’entretien des luminaires en 2018; 32 751 $ sont réservés à cet effet.

Gestion du développement durable

Nous apprenons que 134 unités (résidences et un restaurant calculé pour deux unités) furent ajoutées au contrat de l’entrepreneur qui s’occupe de la cueillette et du transport des déchets domestiques et commerciaux; ceci amènera un ajustement monétaire pour ces ajouts seulement.

Gestion des loisirs et culture

Le Club optimiste de Prévost s’est vu octroyer une aide aux organismes d’un montant de 1 000 $; belle initiative de la part de notre Ville.

Varia

Les conseillères Michèle Guay et Sara Dupras ont été nommées pour représenter la ville de Prévost sur le conseil d’administration des Habitations du Vieux-Shawbridge.

Questions du public

Monsieur Daniel Roch du lac René travaille fortement pour la venue sur notre territoire d’une école secondaire à Prévost. Il demande à notre Maire d’en faire la promotion sur le site WEB de la Ville, monsieur Germain répondit par l’affirmative.

Monsieur Léon Archambault, rue des Mésanges, revient avec une question récurrente : les bacs à ordures pourraient être qualifiés de bacs permanents à plusieurs endroits sur cette artère. Il demande à la Ville de régler le problème de façon permanente.

Monsieur Alexandre Héon, rue Des Moulins, demande à monsieur Germain de prendre position sur la légalisation du cannabis sur notre territoire comme l’a fait le maire Maher à Saint-Jérôme. Le maire répond qu’il réfléchit à cette question.

Monsieur George Carlevaris, lac Écho, demande à monsieur le maire si la présence accrue de camions de Bell Canada dans son secteur pourrait annoncer des changements positifs dans le dossier Internet. Le maire Germain répond avec un beau sourire qu’on pourrait s’attendre dans un avenir rapproché à une réponse positive à cette saga.

Monsieur Laverdière, domaine des Patriarches, soutient que des travaux auraient été effectués sur une période de trois jours à l’automne dernier sur deux terrains privés de son secteur avec les équipements de notre Ville et demande à monsieur le maire une réponse claire sur les événements.

Monsieur le maire nous informe que la Ville est présentement en discussion avec la MRC Rivière-du- Nord et les services de taxis de Prévost pour améliorer­ les modalités d’utilisation et réduire les coûts pour les utilisateurs du service de Transport adapté collectif.

Imprimer