Échos du conseil de Ville de Prévost

Yvon BlondinSéance ordinaire du conseil municipal tenue le 12 mars 2018

À peine une vingtaine de citoyens se sont déplacés pour la séance. Dans le dossier du projet de développement du terrain de soccer synthétique, un moratoire a été imposé.

Après une étude exhaustive de la part des membres du conseil, trois scénarios ont été étudiés : les deux premiers pour des terrains synthétiques qui représentaient des coûts annuels de 4 328 $ pour le premier et de 18 918 $ pour le second; pour le troisième, à base de noix de coco, 63 786 $; des sommes qui sont toutes relativement modestes; mais, dans 10 ans, le tout sera à refaire pour un montant approximatif de 400 000 $. C’est là que la Ville recherche un partenaire, par exemple : le FC Boréal pour pousser le dossier; celui-ci est présentement sur la glace. Pour clore le sujet du terrain de soccer, des déflecteurs seront installés au système d’éclairage existant pour atténuer le phénomène de soleil de minuit. Monsieur le maire nous informe que Bell Canada a communiqué avec la mairie pour les informer que les travaux pour l’installation du service Internet haute vitesse au lac Écho débutera cette année et se fera en deux phases : la mise en place des fils principaux sera faite avant le 19 octobre 2018 et celle des résidences en 2019.

Gestion réglementaire

Un amendement au règlement de zonage pour les rues du Clos-du-Petit-Mont et Clos-du-Soleil est à l’étude. Certains services professionnels et commerciaux pourraient y être pratiqués ainsi que le stationnement et l’entreposage d’un véhicule récréatif personnel; par contre, les services de garderie et les salons de coiffure y seraient interdits; une soirée d’information sera tenue le 26 mars 2018 à 19 h à la salle Saint-François-Xavier.

Les parcs de la rue Mozart et Clos-Fourtet étaient les seuls de notre ville à être taxés par règlement de secteur, créant ainsi une charge financière additionnelle aux propriétaires de ce bassin de taxation : l’iniquité a été abolie et un montant de 400 000 $ a été puisé au fonds général.

Quatre réserves financières ont vu leur plafond être majoré :

  • réseau d’aqueduc du Domaine Laurentien et des Clos-Prévostois de 200 000 $ à 400 000 $,
  • gestion du développement du territoire et dépenses d’opération 400 000 $ à 1 million,
  • gestion des matières résiduelles de 300 000 $ à 500 000 $,
  • entretien des bâtiments municipaux de 300 000 $ à 500 000 $.

Un ajout a été fait au règlement 715 décrétant des travaux dans le secteur Vieux-Shawbridge. Ici nous parlons d’une portion de la rue principale située entre les rues Shaw et Maple pour une somme de 343 000 $.

Gestion des contrats

L’octroi du contrat pour la réfection du chemin du Lac-Écho pour le tronçon 1, entre les rues Joseph et Mathieu, ainsi que le tronçon 3, entre la rue Érablière et les limites de Saint-Hippolyte, fut voté pour la somme de 1 519 352 $.

Les services d’entretien ménager pour les services municipaux furent votés pour une somme de 83 696 $.

Un projet pilote verra le jour cet été : la rue de la Gare, dans le secteur du Vieux-Shawbridge, sera fermée entre la mi-juin et la mi-septembre pour faire place à un marché public, alimentation et autres produits.

Gestion du développement durable

La cotisation annuelle à la firme Tricentris (le tri de nos matières résiduelles) fut autorisée au coût de 26 688 $.

Varia

La Ville a voté une motion affirmant son soutien au projet d’école secondaire dans notre secteur. Monsieur le maire nous mentionne que Prévost travaillerait à la création d’un partenariat avec la Commission scolaire pour l’utilisation d’une bibliothèque ainsi qu’une salle de spectacle plus adaptée aux besoins de notre ville.

Le conseil a donné son appui au Comité/Avenir ainsi qu’au Conseil de la Fabrique pour la sauvegarde de la mission de l’église Saint-François-Xavier et de la paroisse Saint-François-Xavier. Monsieur Germain a comparé à un ciment, pour certains, la présence catholique dans notre paroisse.

Questions du public

Monsieur Becker a félicité le conseil pour la mise en place de l’activité de glissade sur tubes au terrain de soccer durant la semaine de relâche scolaire et encourage nos élus à élargir le calendrier de cette activité l’année prochaine.

Suivi des questions du mois de février

Les bacs à ordure laissés en permanence sur la 230e avenue et Des Mésanges, ont fait l’objet de  constats d’infraction.

À la question de monsieur Desautels donnant l’exemple du terrain de soccer couvert CANAK, situé à Québec, le maire en arriva à la conclusion qu’il s’agissait d’une dépense de 2 millions $, un projet qui ne sera certes pas considéré.

Pour terminer, monsieur Laverdière, du domaine des Patriarches, affirmait que le personnel utilisant les équipements de la ville de Prévost avait construit un mur sur un terrain privé; la réponse de monsieur Germain fut affirmative indiquant que la personne fautive n’est plus à la Ville. À la période de questions, le citoyen insatisfait persiste et demande quelles actions la Ville va entreprendre.

Imprimer