Nouveau comté de Prévost

Le maire, Paul Germain indique sur la carte l’endroit qui pourrait accueillir la construction de l’école secondaire. Photo : Michel Fortier
Valérie Lépine
Valérie Lépine

Les derniers articles par Valérie Lépine (tout voir)

Redécoupage et investitures

Valérie Lépine – Comme l’annonçait le Journal le mois dernier, le Parti québécois et le Parti libéral du Québec ont commencé à préparer les prochaines élections dans le nouveau comté de Prévost1. Ce nouveau comté a été créé pour assurer la juste représentation des électeurs de la région.

La Loi électorale prévoit que la carte électorale doit être révisée toutes les deux élections générales. La carte électorale de 2011 ayant servi aux élections du 4 septembre 2012 et du 7 avril 2014, il était donc temps de la réviser.

La nouvelle carte électorale présentée en 2017 modifie la délimitation de 28 circonscriptions. Les principaux changements se situent dans les régions de l’Île-de-Montréal, de la Mauricie et des Laurentides-Lanaudière, en raison des inégalités de représentation qui sont apparues dans ces régions depuis l’établissement de la carte électorale de 2011.

Comté de Prévost

Les Laurentides ont connu un boom démographique durant les dernières années et sa population continue de croître. Dans son rapport final déposé en juin 2017, la Commission de la représentation électorale (CRE) affirmait que « sur la base des données récentes, la région des Laurentides-Lanaudière présente trois circonscriptions en situation d’exception positive, soit des circonscriptions dont le nombre d’électeurs dépasse le seuil maximal prévu par la loi électorale. Il s’agit des circonscriptions de Blainville, de Mirabel et de Rousseau. Deux autres s’approchent rapidement de ce seuil, soit les circonscriptions de Bertrand et de Joliette. » Dans ce contexte, la CRE a donc créé deux nouvelles circonscriptions, soit celles des Plaines et de Prévost pour que le nombre de circonscriptions des Laurentides et de Lanaudière corresponde au poids électoral de cette région.

La nouvelle circonscription de Prévost, située dans le secteur qui ceinture la ville de Saint-Jérôme, est formée à partir des circonscriptions actuelles de Bertrand et de Rousseau. Elle comprend les villes de Prévost, Saint-Sauveur, Piedmont et Sainte-Anne-des-Lacs, qui font actuellement partie de la circonscription de Bertrand. Elle intègre également les municipalités de Saint-Hippolyte et de Sainte-Sophie, toutes deux auparavant situées dans la circonscription de Rousseau.

Investitures

Les partis politiques sont présentement à pied d’œuvre pour élire leurs candidats qui s’affronteront aux élections du 1er octobre.

Au Parti québécois, ce sont Paul St-Pierre Plamondon et Karine Gauvin qui brigueront le suffrage des membres lors de l’assemblée d’investiture qui aura lieu le samedi 21 avril à 13 h 30 au gymnase de l’école Val-des-Monts

L’Association libérale de Prévost et ses membres se sont regroupés le dimanche 18 mars pour officialiser la création de la nouvelle circonscription provinciale de Prévost dans les Laurentides. Naömie Goyette a déjà confirmé sa candidature à l’investiture pour ce parti.

Quant à Québec solidaire, il a choisi de ne pas créer d’association de circonscription dans le comté de Prévost pour l’instant. C’est donc l’association régionale Québec solidaire Laurentides qui devient responsable du processus d’investiture. La période des mises en candidature aura lieu du 10 avril au 11 mai. La campagne d’investiture (période où les personnes candidates se font connaître auprès des membres) se déroulera du 12 mai au 10 juin. L’assemblée d’investiture aura lieu quant à elle le lundi 11 juin.

Finalement, au moment de mettre sous presse, la Coalition Avenir Québec n’avait pas encore mis en marche de processus d’investiture dans le comté de Prévost.

1- http://www.jdc.quebec/2018/03/14/nouveau-comte-de-prevost/

Imprimer