Échos du conseil de Ville de Piedmont

Louise Guertin
Louise Guertin

Les derniers articles par Louise Guertin (tout voir)

Louise Guertin – Assemblée régulière du 4 juin à 19 h

Piedmont pourrait accueillir la boulangerie bistro Merci la vie qui cherche un nouveau lieu pour mieux servir ses clients. La mairesse

Mme Rochon a débuté en donnant un complément de réponse à une question de citoyens du Mont Belvédère. Une quinzaine de personnes étaient présentes, principalement pour parler de l’entretien des rues.

Merci la vie – boulangerie bistro

Une assemblée publique est prévue le 26 juin à 19 h pour présenter le projet de Merci la vie au 485, boul. des Laurentides (sud de ch. du Pont). Mme Pascale Auger, conseillère responsable de l’urbanisme en a décrit les particularités exigeant des modifications aux usages : une partie de la zone est à l’extérieur du périmètre urbain et l’usage actuel de ce secteur d’hébergement. Le Conseil est favorable au projet qui permettrait d’orienter le développement de la 117 vers une vocation plus commerciale. Afin de préserver la quiétude du voisin situé derrière, on imposerait une zone tampon de 10 mètres et la plantation de conifères en quinconce.

Suivi – Affiche Ch. des Galets /Beaulne

En mai, des citoyens, inquiets des projets de développement proposés dans leur secteur, ont demandé à la mairesse de faire retirer l’affiche arguant que les normes sur les milieux humides et le zonage actuel restreignent les options de développement. Dans son suivi, Mme Rochon a expliqué que l’on prévoit demander au propriétaire des deux terrains de changer l’affiche qui ne respecte pas les normes parce que trop grande. Simultanément, l’administration va demander au promoteur qu’il modifie le contenu de l’affiche pour mieux refléter les options possibles.

Entretien du réseau routier

Un citoyen du chemin des Épinettes a reflété l’opinion générale en qualifiant ce printemps comme le pire pour la poussière, suggérant de prioriser les rues de transit pour le nettoyage des rues. Mme  Rochon a reconnu le problème. Malgré deux épisodes pour l’obtention de soumissions, un seul entrepreneur, le même que l’an dernier, a déposé une offre de services. L’entreprise n’a pas respecté plusieurs des normes du contrat. La mairesse affirme que les Travaux publics ont le mandat de proposer des solutions pour l’an prochain.

Des résidents du Domaine Nord Vallée espèrent une résolution au problème de l’entretien des chemins des Sorbiers et des Cerisiers, chemins privés pour lesquels la Municipalité n’offre pas de service de nettoyage et de déneigement. Mme  Rochon a précisé que ces chemins n’étaient pas municipalisés et que l’administration examine les solutions possibles, précisant que l’entrée des condos était considérée une entrée charretière (voie menant de la rue au stationnement), donc de la responsabilité des propriétaires. Elle a assuré au groupe que l’administration allait les contacter.

Un citoyen a pointé plusieurs nuisances visuelles dans son secteur : depuis un an, un tas de branches n’a pas été ramassé à l’intersection des chemin de la Montagne et du Ruisselet, un arbre tombé cet hiver dans le même secteur est toujours là, tout comme une glissière et un poteau brisé qui n’ont pas encore été réparés.

L’administration a demandé à Transports Québec de prolonger la durée du feu de signalisation à l’intersection du chemin de la Gare et de la 117 afin de donner du temps pour traverser. Mme  Rochon a annoncé que le Ministère prévoit remettre en état le viaduc de la sortie 58, chemindu moulin, en 2019. La restauration inclura une voie 1,5 mètres de chaque côté et un garde-fou plus haut pour la sécurité des cyclistes.

Mme Jeanne Lafleur a demandé des précisions quant au pavage planifié cet été. Le pavage est prévu pour : une partie du chemin de la Montagne entre les chemin Deneault et des Pierres; une partie du chemin des Frênes incluant le sentier pédestre; une partie des chemin Avila et chemin des Pruches et le boulevard des Monts.

Finances

Le Conseil a approuvé l’augmentation de 150 000 $ du fonds de roulement pour un total de un million. Le fonds de roulement pourra être utilisé pour réduire les coûts d’emprunt liés au futur complexe sportif selon Mme  Rochon.

On a approuvé l’investissement d’une première tranche de 50 000 $ au fonds « Sécurité publique » prévu pour dédommager les citoyens touchés lors de cataclysmes. On planifie un total de 200 000 $ dans ce nouveau fonds.

Projets pilotes

Deux projets pilotes d’un an ont été approuvés : l’un permettra aux résidents de garder des poules (interdiction aux coqs), l’autre pour l’utilisation de panneaux sandwich par les commerçants.

Imprimer