Comité politique Environnement

Charles Mathieu

Charles Mathieu

Journaliste stagiaire chez Journal des citoyens
étudiant en journalisme à l'UQAM
Charles Mathieu

Les derniers articles par Charles Mathieu (tout voir)

On est à l’ère de l’implication citoyenne

Charles Mathieu Un sondage récemment publié sur le site internet de la Municipalité de Sainte-Anne-des-Lacs permet aux citoyens de donner leur opinion sur certains sujets concernant l’environnement et les points qui les concernent le plus.

« Plusieurs municipalités ont déjà une politique environnementale. À Sainte-Anne-des-Lacs, nous n’en avons pas, mais nous l’aurons bientôt, c’est ça l’important », explique Jacqueline Laporte, directrice en environnement pour la Municipalité.

« Le premier sondage est très général. On veut le pouls de la population. C’est pour voir s’ils sont intéressés et quelles sont leurs préférences dans les sujets et thèmes. Par la suite, il y aura d’autres sondages. Ils seront plus pointus, plus détaillés » explique Mme Laporte. Des questions telles que : « Êtes-vous intéressé par la politique environnementale ? » et « Comment voyez-vous Sainte-Anne-des-Lacs ? » étaient du questionnaire. Un autre volet du sondage concernait le niveau d’intérêt du citoyen face à différents thèmes tels que l’eau, l’air, la gestion des matières résiduelles, la biodiversité, etc.

Selon Jacqueline Laporte, les sondages permettront aux citoyens de connaître les sujets travaillés par le Comité politique Environnement qui feront l’objet d’une consultation publique à la fin de l’année. Elle explique qu’on est à l’ère de l’implication citoyenne et que l’opinion de tous les résidents est importante.

« Après un an de travail, cette politique environnementale aboutira à un plan d’action qui sera déterminant. Des décisions politiques en découleront », mentionne Mme Laporte.

Rappelons que le CPE est un conseil travaillant en collaboration avec le Comité consultatif en Environnement (CCE) ainsi que le Comité consultatif en Urbanisme (CCU) chargé de rédiger la politique environnementale qui sera soumise au Conseil municipal. Ce n’est pas un comité consultatif par règlement (comme le CCE).

Il est composé de cinq citoyens bénévoles choisis par le Conseil municipal par résolution, d’élus, dont un pour qui la présence est continue, soit Normand Lamarche et de deux élus qui siègeront en alternance : Sylvain Harvey et Serge Grégoire, d’un membre du CCE, d’invités ponctuels tels que des promoteurs ou des commerçants et d’un représentant du CRE Laurentides qui ont comme mandat de rédiger la politique. Le tout se déroule sous la direction de Jacqueline Laporte, directrice du service de l’Environnement, ainsi que du Conseil municipal.

Imprimer