Lucie Mayer – QS

Lucie Mayer de Québec solidaire
Salle de Nouvelles
Salle de Nouvelles

Les derniers articles par Salle de Nouvelles (tout voir)

Invitation des candidats

Salle de presse Le Journal des citoyens a invité chacun des candidats de la circonscription de Prévost à présenter par écrit ce qui leur apparaît prioritaire pour la circonscription et comment ledit candidat interviendra de façon très concrète pour réaliser cette priorité. Voici la présentation de Lucie Mayer de Québec solidaire

En 2010, de retour au Québec après un séjour professionnel de 7 ans en Allemagne, je plonge tête première dans l’engagement citoyen, défendant mes voisins contre Hydro-Québec. Sans surprise, ni le PQ, ni le PLQ ne veulent s’impliquer, laissant les citoyen.ne.s à eux-mêmes. C’est décidé : si l’engagement citoyen ne suffit pas, il faut un engagement politique ! C’est tout naturel : non seulement le désengagement de l’État envers les citoyen.ne.s est intolérable, le passage de la finance avant nos besoins communs, inacceptable, mais nombre de décisions cruciales sont constamment remises à plus tard. ASSEZ!

Je me présente pour Québec solidaire, ce parti qui pousse tous les autres à en faire plus pour les Québécois.es. Dans un milieu dominé par la haute finance, des affairistes de tout acabit, le lobby et finalement des sociétés d’État qui n’en sont plus, ce parti est une bouffée d’air frais : la parité des candidatures n’est pas arrivée par hasard ! Les partis n’ont pas volontairement mis en lumière leurs pratiques illégales; c’est suite au dépôt par Amir Khadir d’un dossier complet à l’UPAC.

Avec une courte campagne en 2014, je réussis à rejoindre 7,53 % de l’électorat. Je me représente donc en 2018 avec la même idée : mettre les citoyen.ne.s au centre des décisions de l’État. La terre ne va pas bien et les services aux citoyen.ne.s sont en chute libre pour faire place au privé. C’est une élection charnière et les décisions que nous prenons sont cruciales. Donc mes enjeux principaux :

Une école secondaire à Prévost : Il y a 19 ans je signais la première pétition pour avoir cette école. Le ministre de l’Éducation à l’époque ? François Legault. Où est cette école aujourd’hui? Monsieur Legault en a fait une de ses nombreuses promesses (comme celle de se défaire des commissions scolaires). Je m’engage, dès le 2 octobre, à mettre toute mon énergie sur ce dossier jusqu’à ce qu’on ouvre la première journée d’école. C’est dans le programme de Québec solidaire : « …favorisera la création d’écoles de proximité ».

Sauver l’environnement : Manon Massé le résume bien : « Si y’a plus d’environnement, y’en aura plus de dette ! ». Les autres partis discourent sur l’environnement tout en échafaudant des projets d’exploration pétrolière. Zéro dollars environnementaux à la CAQ ! Québec solidaire sait que c’est L’ENJEU de la campagne !

Mettre à jour certains dossiers du MTQ : de nombreuses villes ont maille à partir avec le ministère du Transport du Québec, qui tarde à réparer des voies et des ponts dangereux. Nos ami.e.s de Sainte-Sophie pourraient vous en parler !

C’est donc à la lumière de cet engagement que je vous invite à considérer un Québec tout neuf, solidaire, avec des citoyen.ne.s de tous les horizons, le 1er octobre, au lieu de voter pour des cravates, des hommes d’affaire et des politiciens de carrière ! Je suis citoyenne et je m’engage ! De mon fauteuil roulant je vous dis que « Même assise, je suis debout » !

Imprimer