Paul St-Pierre Plamondon – PQ

Paul St-Pierre Plamondon du Parti québécois
Salle de Nouvelles
Salle de Nouvelles

Les derniers articles par Salle de Nouvelles (tout voir)

Invitation des candidats

Salle de presse – Le Journal des citoyens a invité chacun des candidats de la circonscription de Prévost à présenter par écrit ce qui leur apparaît prioritaire pour la circonscription et comment ledit candidat interviendra de façon très concrète pour réaliser cette priorité. Voici la présentation de Paul St-Pierre Plamondon du Parti québécois

La politique québécoise est due pour du renouveau et une énergie nouvelle. L’une de mes priorités est de rebâtir la confiance des électeurs envers la politique et leurs députés. Les régimes de Jean Charest et de Philippe Couillard nous ont donné l’impression que la politique n’est pas au service des gens, mais bien au service de quelques privilégiés pas toujours honnêtes. Je vous demande de me donner le mandat de brasser les choses, de vous montrer qu’on peut faire les faire différemment.

Durant ma vingtaine, j’ai voyagé, étudié et travaillé un peu partout dans le monde, comme en témoignent mon MBA de l’Université d’Oxford, mon certificat en droit international de Lund en Suède, mes études au Danemark, mon travail pour l’OTAN en Belgique et mon travail d’avocat en droit de la personne en Bolivie.

Après avoir été auteur, chroniqueur et fondateur du mouvement les Orphelins politiques, j’ai décidé il y a deux ans de faire le saut en politique. Je me suis présenté à la chefferie du Parti Québécois afin de donner une voix à la relève. Nommé par la suite conseiller spécial du chef Jean-François Lisée, j’ai consulté des milliers de personnes aux quatre coins du Québec avec un seul objectif : le renouvellement de notre parti et de la classe politique.

L’environnement et la lutte au réchauffement climatique me tiennent particulièrement à cœur. Le PQ présente à ce titre un plan complet et sérieux, alors que la CAQ et le PLQ n’en font aucunement une priorité, se disant même ouverts au forage gazier dans nos lacs et nos rivières. Concrètement, je m’engage à :

  • débloquer l’autoroute 15 par la mise en place de voies réservées aux autobus, d’une bonification des transports en commun, et d’incitatifs au covoiturage et au télétravail ;
  • assainir la rivière du Nord ;
  • protéger nos parcs et nos espaces verts, dont le Parc des Falaises que je vais soutenir dans ses projets d’agrandissement;
  • retirer graduellement le plastique de nos habitudes de consommation.
  • Je m’engage également à agir rapidement sur plusieurs enjeux locaux, tels :
  • bâtir une école secondaire à Prévost ;
  • prolonger l’ouverture des CLSC jusqu’à 21 h en mettant sur pied des équipes multidisciplinaires qui donneront plus de liberté aux infirmières et autres professionnels de la santé ;
  • assurer l’accès de tous les enfants aux CPE à un coût raisonnable ;
  • valoriser davantage la langue française et la culture québécoise ;
  • mettre fin au sous-financement de nos organismes communautaires.

Après quinze années d’intégrité douteuse et d’austérité libérales, que la CAQ nous promet de continuer si elle est élue, il est temps de se donner un gouvernement qui a vos priorités à cœur. Pour réaliser cet objectif, il faudra investir dans les services. Or, cet investissement ne pourra se faire si la CAQ et le PLQ privent l’État de plusieurs milliards de dollars en poursuivant leur obsession pour les baisses des taxes et impôts et les coupures. Le service de la vérité et le service public doivent revenir en politique et, si vous m’accordez votre confiance, c’est ce que j’incarnerai à titre de député de Prévost : un député dédié, travaillant et honnête.

Imprimer