Grands Prix de la Culture

Émilie Corbeil

Journaliste stagiaire chez Journal des citoyens

Les derniers articles par Émilie Corbeil (tout voir)

Reconnaître le talent des artistes de la région

 Émilie CorbeilLe 7 novembre dernier, le Conseil de la culture des Laurentides (CCL) tenait la 29e édition des Grands Prix de la culture des Laurentides. Cette année, les arts visuels, métiers d’art et arts médiatiques étaient à l’honneur, suivant une séquence de quatre années partagée avec les lettres et bibliothèques, les arts de la scène et l’histoire et le patrimoine.

Animée par Robert Simard et bercée par la musique des Mains Tendres, la cérémonie de remise fut l’occasion de reconnaître le talent des artistes de la région et l’implication indispensable des institutions, municipalités, entreprises, organismes et individus dans la mise en valeur et la présence de l’art sur notre territoire.

Bien spéciale, cette année était celle, au cours du cycle de quatre ans, où on procédait à la remise du prix Les Grands Soleils; un hommage rendu pour l’ensemble d’une carrière exceptionnelle. Frédéric Back, Gilles Vigneault et Robert Charlebois ont notamment été récipiendaires de ce prix. Cette année, c’est à madame Bonnie Baxter, entre autres fondatrice de l’Atelier de l’Île et professeure à l’Université Concordia, que fut décerné cet honneur.

Le prix du Conseil des arts et des lettres du Québec pour la créatrice de l’année a quant à lui été décerné à madame Barbara Claus pour le rayonnement et l’accessibilité de son art, pour sa poésie et son savoir-faire. Les finalistes pour ce prix étaient madame Claire Labonté et monsieur Ugo Monticone.

C’est à Sonia Paço-Rocchia que le Conseil, avec la participation du Carrefour Jeunesse-emploi, a remis le prix de la Relève. La Caisse populaire Desjardins a quant à elle été récompensée pour son implication pérenne au Musée d’art contemporain des Laurentides. Grâce à son appui, quelque 100 000 enfants, dans les 20 dernières années, ont pu avoir accès à l’art contemporain. Le prix Municipalité fut remporté par la MRC des Pays-d’en-Haut pour les Stations éphémères et l’Atelier de l’Île a reçu le prix Ambassadeur pour la promotion de la culture et l’esprit communautaire. En Éducation, c’est l’espace de création et d’exposition du Collège Lionel-Groulx qui a été retenu par le jury.

Le prix Passion, décerné à un individu pour « son implication dans son milieu et pour sa contribution extra professionnelle à la mise en valeur des arts » a été décerné à Mme Hélène Brunet-Neumann, fondatrice des Flâneurs Erratiques.

Ensuite, le prix Excellence a été remis à madame Suzanne Ferland qui, depuis 10 ans, participe activement au projet Sentier Art3, consacré à la sculpture au sein du parc régional du bois de Belle-Rivière.

Enfin, il est essentiel de souligner qu’au-delà des reconnaissances particulières, tout le milieu des arts des Laurentides participe à façonner l’esprit de la région. Une région de nature, de beauté, d’intelligence, d’innovation et de convivialité. Ici, l’art est à la portée de la main, de l’œil et de l’esprit grâce à ceux qui le font, le montrent et le financent. Merci!

En images

Imprimer