Échos du conseil municipal de Saint-Anne-des-Lacs

Jacinthe Laliberté

Séance ordinaire du Conseil municipal tenue le 10 décembre 2018

Une séance du conseil des plus calmes. Peu de citoyens étaient présents, d’où une période de questions aussi calme que la soirée.

Quelques petites informations

La guignolée a rapporté un peu moins que l’an passé c’est-à-dire une somme de 10 075 $. Le conseiller Sylvain  Harvey a tenu à féliciter l’organisation de l’évènement qui a été, selon lui, mené de main de maître par Simon Laroche.

M. Harvey a aussi parlé de sa boîte à cadeaux « Re-Joue ». Cette boîte est une continuité de la boîte « Re-Lire » qui a tenu lieu d’échange de livres durant la saison estivale. Il précisa que, pour décembre, cette boîte était dédiée à des cadeaux pour les enfants de 0 à 12 ans, le principe étant simple : « On apporte des cadeaux et on en prend un si on le désire », de conclure le conseiller.

Le calendrier des séances ordinaires du Conseil municipal 2019 a été déposé. Il sera possible de le retrouver sur le site de la Municipalité.

Nouveauté à la Sécurité du Québec (SQ)

Les maires ont rencontré Jonathan Voyer, lieutenant récemment nommé au poste de la SQ de Saint-Sauveur. De nouveaux horaires ont été conçus pour permettre des patrouilles plus fréquentes sur le territoire de Sainte-Anne-des-Lacs ce qui signifiera plus de surveillance radar. Par ailleurs, la Municipalité aura une nouvelle marraine en la personne de Mme Marie-Renée Dudoit. Cette dernière agira en tant qu’accompagnatrice dans les dossiers SQ.

Finances

Le directeur-général Jean-François René a présenté les états comparatifs et les états financiers du mois de décembre. En résumé, pour les revenus, il y a un surplus. Pour les dépenses, elles se situent après 11 mois, à 91,7 % quand, normalement, elles devraient être de 91,6 %. Somme tout, le budget de la Municipalité s’achemine vers un surplus d’environ 100 000 $, à moins de situations imprévues.

Un pas de plus vers une autre voie de sortie lors d’une situation d’urgence

La Municipalité fera l’acquisition d’un lot sur le chemin des Capelans à titre de don de l’organisation Chabad Lubavitch Ontario ce qui permettra de faire avancer le dossier « sortie d’urgence » sur le territoire de la Municipalité.

Travaux publics

M. Lamarche a expliqué que l’asphaltage des chemins Sainte-Anne-des-Lacs et des Œillets serait reporté en 2019. Ce report est dû à l’arrivée précoce de l’hiver et aux subventions qui n’ont pas encore été accordées.

Le contrat de déblaiement, de sablage et d’entretien des chemins de la Municipalité ainsi que du chemin Sante-Anne-des-Lacs (partie du ministère des Transports du Québec) a été accordé, pour les années 2019-2020 et 2020-2021, à l’entrepreneur Pavage Jérômien Inc. à qui les contrats des trois dernières années avaient été accordés.

Lors de la période de questions, Mme Plante, citoyenne, a évoqué l’état des routes glacées des dernières semaines et de la dangerosité à circuler sur celles-ci. Suite à cette intervention, M. Lamarche a mentionné que l’hiver hâtif en a surpris plus d’un, le service des travaux publics autant que les résidents et qu’il fallait se donner un peu de temps pour s’adapter aux nouvelles conditions de route. Il va sans dire que cela restera à vérifier au cours de l’hiver.

Création de comités

Comité local de pilotage des politiques familiales et MADA – Les politiques Famille et MADA de la MRC des Pays-d’en-Haut étant échues, une révision conjointe avec la MRC est en processus de réalisation. La convention d’aide financière de la ministre responsable des aînés et de la lutte contre l’intimidation a demandé une résolution du Conseil pour autoriser la mise sur pied d’un comité local.

Ainsi donc, sept citoyens et deux élus, Catherine Hamé-Mulcair et Normand Lamarche siégeront sur ce comité constitutif. Stéphanie Lauzon, directrice des Loisirs, de la Culture et de la Vie communautaire dirigera les rencontres accompagnée d’une chargée de projet de la MRC des Pays-d’en-Haut.

Comité de sélection pour le Comité consultatif d’urbanisme (CCU) – Dû au départ de deux membres du comité CCU, un comité de sélection des membres 2019-2020 sera mis sur pied par la directrice du service de l’Urbanisme ainsi que par les élus, Luce Lépine et Jean-Sébastien Vaillancourt qui siégent déjà sur ledit comité.

Participation à un comité pour une étude de la géomatique – Un rapport déposé à ce sujet, à la MRC des Pays-d’en-Haut, en novembre dernier, a recommandé la création d’un service de géomatique pour répondre aux besoins des Municipalités. Ainsi donc, le Conseil a convenu de manifester son intérêt à participer à ce comité et d’autoriser la direction générale ou son représentant M. Damien Daudet, adjoint au service de l’Environnement, à y prendre part.

Période de questions

Mme Plante est revenue sur le dossier « sortie d’urgence » qui se concrétisera par l’ouverture d’un autre chemin permettant, aux citoyens, de sortir de Sainte-Anne-des-Lacs lors d’une situation d’urgence qui pourrait survenir, particulièrement, dans la côte du chemin Sainte-Anne-des-Lacs.

Le conseiller Jean-Sébastien Vaillancourt a expliqué que l’acquisition du lot du chemin des Capelans était une partie de la solution. Il manque 155 m pour créer cette ouverture entre les deux municipalités de Prévost et de Sainte-Anne-des-Lacs.

La mairesse a tenu à spécifier que ce chemin ne serait utilisé que lors d’un évènement majeur. Un achalandage régulier causerait des réactions importantes de la part des résidents qui habitent ce secteur. C’est donc pourquoi ce chemin ne sera que partiellement ouvert à la circulation en temps normal.

Imprimer