La face cachée du Journal

Salle de Nouvelles
Salle de Nouvelles

Les derniers articles par Salle de Nouvelles (tout voir)

Une visite à l’imprimerie

Daphné GermainCe 2 octobre dernier, Hebdo Litho m’a accueillie au cœur de leur imprimerie afin de découvrir le travail manuel se cachant derrière le Journal des citoyens de Prévost.

Chad Ronalds, conseiller en impression chez Hebdo Litho et à l’arrière les presses

Chad Ronalds, conseiller en imprimerie, a été mon guide pour la soirée. C’est un mardi soir, dans les bureaux de Hebdo Litho à Montréal, qu’avait lieu notre rendez-vous; la journée la plus captivante de la semaine selon M. Ronalds. Effectivement, les énormes machines étaient en constante production de journaux, magazines et autres imprimés pour leurs clients. Nous avons commencé par la visite de la salle d’impression dotée de deux presses rotatives ayant la capacité d’imprimer 64 pages, dont 32 en 4 couleurs, en un seul cahier. Ensuite, nous avons visité le département pré-presse où le responsable gère, par informatique, l’impression des formats PDFs soumis par les clients afin de produire les plaques d’impression. Une plaque imprime quatre pages, mais cela prend quatre plaques pour réaliser une impression en quatre couleurs : le cyan, le magenta, le jaune et le noir.

Hebdo Litho, la dernière imprimerie indépendante de l’île de Montréal est en service depuis maintenant 25 ans. À l’époque, son fondateur et président, Jim Allan a acheté l’équipement et la clientèle d’une imprimerie qui fermait ses portes; c’est alors que les affaires ont démarré. Parallè-lement, la propriétaire de cette ancienne imprimerie, Nicole Gagliardi, a rejoint l’équipe de Hebdo Litho et y travaille depuis maintenant 20 ans comme conseillère en imprimerie. Dans les dernières années, le taux de production de l’entreprise a été fructueux avec la fermeture de compétiteurs régionaux et l’achat de leur clientèle.

Un de leurs plus anciens clients est le McGill Tribute, le journal étudiant de l’université McGill. En réalité, c’est Chad Ronalds qui a introduit ce client à Hebdo Litho il y a une dizaine d’années. Au début des années 90, Chad a été forcé de quitter son emploi en construction à cause d’une récession. Il est alors introduit au domaine de l’imprimerie par son père qui, à l’époque, y était vendeur. Cela fait maintenant 11 ans qu’il exerce le métier de conseiller en impression chez Hebdo Litho. Cette profession consiste à communiquer avec la clientèle et à garantir leur satisfaction. Il assure aussi le rôle de messager entre les différents départements de l’imprimerie.

C’est grâce au professionnalisme de tous les acteurs qui se cachent derrière les machines d’Hebdo Litho que vous pouvez aujourd’hui profiter d’un journal papier avec un visuel aussi impeccable. Et c’est grâce à des personnes comme M. Ronalds et Mme Gagliardi que le service à la clientèle y est si accueillant et chaleureux.

Merci à Hebdo Litho de m’avoir reçu.

Imprimer