SOS Félins

Salle de Nouvelles
Salle de Nouvelles

Les derniers articles par Salle de Nouvelles (tout voir)

Un programme qui a atteint ses objectifs

Danielle LégerSOS Félins a fondé le programme de Capture-Stérilisation-Retour-Maintien (CSRM) des chats communautaires en 2013 et a signé un protocole d’entente à cet effet avec la Ville de Prévost. Depuis l’instauration du programme par des bénévoles, 218 chats ont été aidés dans cette ville comptant 13 000 habitants.

Avant de débuter le programme, l’organisme avait demandé le rapport des captures de chats effectuées sur le territoire de la Ville de Prévost de 2011 à 2013. Cela nous paraissait être un point de départ essentiel. Sans un portrait de la situation, il est difficile, voire même impossible, de mettre en place un plan d’action efficace sur un territoire.

SOS Félins a travaillé de concert avec des refuges afin de mettre en adoption les 64 chats et chatons « gentils et adoptables » ce qui a permis de diminuer rapidement le nombre de chats dans les rues.

L’organisme s’est concentré sur sa mission soit la capture, la stérilisation de tous les chats de colonies par les vétérinaires participants et le retour de 152 chats sur la propriété de leur gardien. Les citoyens se sont engagés par contrat à s’en occuper « pour la vie ». Mentionnons que le nombre de femelles comptait pour 47 % des chats au sein des colonies et que notre démarche rigoureuse et ciblée a permis d’éviter la naissance de 4 682 nouveaux chatons « vivants » sur le territoire.

De 2013 à 2018, nous avons appelé les gardiens de colonie pour faire un suivi de l’état de la situation et pour mettre notre base de données à jour. Or, seulement 9 chats se sont joints aux colonies existantes au fil des ans et ces derniers ont été pris en charge rapidement par SOS Félins avant qu’ils ne puissent se reproduire. De plus, l’attrition naturelle des colonies fut de 50 % (74 chats / 148) au cours de cette période.

Depuis 2 ans, les chats communautaires sur le territoire de la Ville de Prévost ont reçu un vaccin contre la rage lors de leur stérilisation, ce qui vient protéger la communauté dans son ensemble.

En 2018, nous avons eu seulement 4 appels pour des chats à faire stériliser dans le programme et la Ville de Prévost n’a reçu aucune plainte concernant les chats communautaires. N’est-ce pas merveilleux?

Lors de la création de l’organisme en 2013, nous avions mentionné à la Ville de Prévost que le problème des chats communautaires se règlerait en 5 ans. La CSRM, lorsqu’appliquée rigoureusement fonctionne et le programme SOS Félins en est la preuve. L’organisme restera actif au Québec en matière d’éducation et de formation touchant à la CSRM.

La Ville de Prévost doit poursuivre le travail vers la mise en place de services animaliers éthiques et responsables par la mise en place d’actions, telle que la stérilisation accessible pour aider les familles à faible revenu, les cliniques de micropuçage (soit l’identification permanente favorisant le retour de l’animal au gardien), la stérilisation des chats communautaires apparaissant sur le territoire (CSRM), le retrait rapide de tout chat abandonné et adoptable par le contrôleur animalier mandaté ainsi que l’éducation de la population quant à la réglementation municipale.

Sans ce travail essentiel, de nouvelles colonies risquent de se reformer au fil des ans, entraînant de nouveau leur lot de nuisances… et de chatons!

NDLR : Notez que Danielle Léger est bénévole et fondatrice de l’organisme Capture-Stérilisation-Retour-Maintien. On peut la joindre par courriel au info@sosfelins.com

Imprimer