Parc de la coulée

Guylaine Delafontaine, adjointe exécutive pour les Entreprises Proment et Yves Lanoix, président du Club du Parc de la Coulée.
Anthony Côté
Anthony Côté

Les derniers articles par Anthony Côté (tout voir)

Les Entrerises Proment autorisent le passage

Anthony Côté – Le club du Parc de la Coulée a officialisé son engagement envers les amateurs de plein air en signant sa première Autorisation de passage avec les Entreprises Proment.

C’est tout cela que permet votre Club : du travail en équipe, des sentiers entretenus et balisés et de belles rencontres

Réitérons que c’est une première. En effet, les sentiers de plein air existent depuis les années 1980 et jamais le plus gros propriétaire terrien, soit la famille Gewurz et leur entreprise, Proment, n’avaient donné une permission officielle aux randonneurs de circuler sur leurs terres. « Nous ne sommes plus de squatteurs ! », de dire le président du club du Parc de la Coulée, Yves Lanoix. Certaines Autorisations de Passage ont déjà été signées avec des propriétaires terriens. D’autres sont à venir comme celle avec la Ville de Prévost qui est propriétaire d’environ 10 % des sentiers.

Dorénavant, le club du Parc de la Coulée assumera les obligations légales de veiller à l’entretien et l’aménagement des sentiers du parc selon des règles précises et de faire respecter, dans la mesure du possible, des codes d’éthique pour les diverses activités de plein air dans les sentiers. Si ce n’est pas déjà fait, je vous suggère de visiter leur page Facebook pour consulter ces codes d’éthique. Mieux encore, je vous invite à vous inscrire comme membre du club, c’est gratuit ! Il est à noter que plus les effectifs d’un club (son « membership ») sont grands, plus ça témoigne de son rayonnement dans le milieu et, ce faisant, lui permet d’obtenir plus facilement de l’aide financière pour accomplir sa mission. – Bonne randonnée !

Imprimer