FASS – From Bach to Bowie

Photo Sharen Bradford
Diane Brault
Diane Brault

Les derniers articles par Diane Brault (tout voir)

Du « Barock » au Rock

Diane BraultLa réputée troupe Complexions Contemporary Ballet basée à New York a fait un retour au Festival des Arts de Saint-Sauveur cette année. Cette compagnie de danse exceptionnelle fut fondée en 1994 par deux artistes de la danse soit Dwight Rhoden (danseur et chorégraphe actuel de la compagnie) et Desmond Richarson, danseur de réputation internationale qui maintenant occupe les fonctions de directeur artistique pour la compagnie.

Photo Diane Brault

Dans le passé, Desmond et Guillaume Côté, l’actuel directeur artistique du Festival des Arts de Saint-Sauveur, se sont côtoyés en tant qu’artistes invités dans Kings of the Dance, qui regroupait les meilleurs danseurs au monde.

Hommage à Johann Sébastian Bach

La première partie du spectacle est une alliance entre harmonie, rythme et mouvement. Durant 25 minutes quasi ininterrompues, la troupe de 15 danseurs danse et réalise d’incessantes entrées et sorties de scènes et crée des partenariats complexes et multiformes montrant de spectaculaires fusions ultra-rapides de techniques de ballet classique et de danse contemporaine, le tout en harmonie avec la musique du célèbre compositeur.

L’idée de reproduire un mouvement continu semblable à ce qui caractérise la musique de l’époque baroque se fait sentir avec originalité sur la scène. Grâce à des combinaisons dynamiques extrêmement précises, on assiste à une véritable déconstruction et reconstruction de la danse classique.

L’ère des supers danseurs polyvalents

« Les danseurs de Complexions sont de véritables et belles machines à danser », disait Guillaume Côté lors du rendez-vous après le spectacle, sous la tente de la causerie. La présence de Desmond Richarson fut grandement appréciée de la part du public qui a pu découvrir les dessous de la création de ce spectacle énergique et athlétique, car il faut de véritables qualités athlétiques quand en tant que danseur ou danseuse vous devez traverser sur les pointes l’espace scénique au complet et rester en parfait équilibre.

Complexions Contemporary Ballet a la réputation de dépasser les traditions restrictives tant sur le plan physique que chorégraphique d’un style, d’un lieu, d’une période, ou d’une culture. Cette première partie du spectacle est un dialogue musclé, mais souple entre la musicalité forte et sophistiquée de Bach et des métamorphoses étonnamment possibles de la danse classique.

En souvenir de David Bowie

La seconde partie du spectacle est un hommage à David Bowie. On passe aux maquillages extravagants, aux paillettes, au glamour et à la théâtralité de l’artiste ainsi qu’à sa musique rock des années 70 et 80. En se servant de neuf chansons à succès de Bowie, Dwight Rhoden a créé des chorégraphies avec chacun des danseurs à l’image et aux mouvements de scènes propres à cet artiste génial, créatif, innovateur qui osait affirmer pleinement son identité tant personnelle qu’artistique au risque même de scandaliser. Les éclairages, les costumes, la scénographie, tout est en lien avec Bowie. Tout sert à créer une atmosphère propre à nous rappeler ce grand artiste, sa personnalité, sa façon de se mouvoir, ses personnages et l’énergie de sa musique.

From Bach to Bowie est un spectacle de danse divertissant, impressionnant et accessible à tous les publics qui aiment la danse un peu, beaucoup, passionnément.

Imprimer