Articles by Gleason Théberge

Chronique Mots & mœurs

Village Gleason Théberge – On parle généralement des villages en les appelant coin, patelin, plus rarement hameau, mais aussi pour désigner un quartier, quand une population particulière habite une zone qui se distingue dans une ville. Plusieurs de ces mots proviennent évidemment d’expressions champêtres et modestes. Ainsi patelin a d’abord désigné un pré pour le […]


Mots & mœurs

Campagne Ce thème de la campagne fait écho à la banlieue du mois dernier, mais c’est surtout avec l’adoucissement de la chaleur d’août, compensée dans le propos des candidats aux prochaines élections, qu’il m’est apparu approprié de parler de cette campagne, qui couvre tout le Québec. Et commençons par cette expression de la campagne, qui n’a […]


Chronique Mots et mœurs – Gleason Théberge

Banlieue Pour Sainte-Anne-des-Lacs et Piedmont, nettement plus près de Saint-Sauveur, la question ne se pose pas, mais peut-on considérer Prévost comme la banlieue de Saint-Jérôme? Oui et non. Oui, pour la proximité partagée avec Saint-Hippolyte, Sainte-Sophie et Saint-Colomban. Non, parce que ce ne sont pas surtout des gens qui travaillent à Saint-Jérôme qui habitent Prévost. En […]


Chronique Mots et mœurs – Gleason Théberge

Levée et lever Parmi les différentes formes qui finissent les mots, trois peuvent être confondues à l’écrit parce que toutes se prononcent É. Ce sont le formes de l’infinitif des verbes en ER ou leur participe passé en É(s) ou ÉE(s), mais ils terminent aussi des noms, qui en dérivent parfois. Certains reprennent tel quel […]


Mots et moeurs

Génial ! et autres superlatifs Gleason Théberge – Nous utilisons beaucoup d’expressions évoquant avec noblesse des attitudes ou des événements somme toute normaux. Et c’est une tendance profonde que de donner du absolument pour dire oui (rien n’est plus total que l’absolu) ou de l’écœurant pour quelque chose d’agréable (être écœurer, c’est d’abord être profondément dégoûté). […]


Chronique Mots et mœurs

Partager, initier Gleason Théberge – Certains mots ne créent pas de dérivés. Trop particulier, fauteuil n’a ainsi donné naissance ni à fauteuiller (transformer en fauteuil?) ni à fauteuillien (concernant un fauteuil?); alors que table a dérivé en tablette, tablier, tabulaire ou attabler… Et même s’il passe d’une réalité matérielle à une signification abstraite, la mémoire […]


Mots & mœurs

Contre le SH Gleason Théberge – Comme les autres langues vivantes, le français emprunte des mots que l’usage répand d’abord dans la parole et qui finissent souvent par être utilisés à l’écrit. Une certaine élégance, que d’aucuns considèrent comme une faiblesse, porte alors les journalistes ou les auteurs à conserver la manière même dont ces […]


Mots et mœurs

Hésitation et harcèlement Gleason Théberge – Des allégations crédibles de harcèlement ont récemment décidé de nombreuses personnes à mettre fin à leur hésitation à dénoncer. Elles ont aussi mis en lumière l’usage malmené de la lettre H quand elle est placée au début d’un mot. Distraits ou ignorant la prononciation correcte, certains commettent ainsi l’erreur […]


Mots et mœurs

Vœux et fêtes Gleason Théberge – La formulation des vœux ne nous crée généralement pas de problème quand ils sont faits de vive voix, sauf peut-être quant à l’usage répandu de confondre anniversaire et fête. Au Québec, le jour d’un anniversaire, c’est la plupart du temps un Bonne fête ! joyeux et coloré qu’offrent propos courants, […]


De de à à

Quand et comment les utiliser Quand on arrive à Sainte-Adèle en passant par l’autoroute, on croise une structure annonçant la montée à Séraphin. Cette appellation consacre une habitude bien québécoise de signaler  avec un À l’appartenance normalement annoncée par un DE. Si l’on entend souvent C’est la maison à mon frère, chacun sait pourtant que […]