Journal des citoyens, image de randonneurs

Suivre les traces!

Les bénévoles qui sillonnent les pistes afin d’offrir des sentiers praticables pour tous les randonneurs méritent qu’on leur « lève notre chapeau », car ce sont des kilomètres de plaines et de forêts qu’il nous est permis de découvrir durant les quatre saisons grâce à leur travail. –Lire l’article


Coronavirus - journal des citoyens

Société

Le Covid-19 dans nos communautés

Face à l’avancée de la pandémie du Covid-19, le Journal a choisi de vous présenter un tour d’horizon des mesures prises par nos Municipalités et par différents organismes et commerçants de la région.    Lire

Espace entrepreneur
Chantal Conan et l’appel de la forêt – Lire

Détresse des parents
Semaine de la déficience intellectuelle – Lire


Environnement - journal des citoyens

Environnement

Combat gagné!

Le 19 janvier dernier, la petite Municipalité de Sainte-Anne-des-Lacs gagnait contre le géant de l’entretien de pelouses Weed Man, qui contestait la validité de sa réglementation visant l’épandage de pesticides et de fertilisants de synthèse.   pages 9 et 12

Weed Man vs SADL
La Municipalité gagne son combat – Lire

Pesticides et fertilisants      
Quel besoin, quels impacts? – Lire

Recycleur cherche styromousse
Objectif : aucun styromousse à l’enfouissement – Lire


Centre sportif - journal des citoyens

Politique

L’augmentation des coûts de construction oblige à réviser le partage du coût du projet entre les neuf Municipalités en attendant de savoir si Québec et Ottawa accepteront d’augmenter leur contribution initiale.  -page 18

Complexe sportif     
La mairesse de Piedmont fait le point – Lire

Chemin SADL    
Le MTQ a approuvé une réfection sérieuse du chemin Sainte-Anne-des-Lacs – Lire

Bureau de la députée Gaudreau      
Ouverture du bureau de circonscription Laurentides-Labelle à Sainte-Agathe – Lire


Qui somme nous?

Le Journal des citoyens de Prévost, Piedmont et Sainte-Anne-des-Lacs est un tabloïd mensuel qui est distribué tous les troisièmes jeudis de chaque mois. Constitué en société à but non lucratif, il a été fondé en 2000 par des gens de la communauté. Il se veut un outil communautaire pour informer et rassembler la population, quelles que soient leurs origines, quelles que soient leurs opinions politiques.