Fondation de l’eau Rivière du Nord

Salle de Nouvelles
Salle de Nouvelles

Les derniers articles par Salle de Nouvelles (tout voir)

Les participants semblaient très heureux de leur matinée et ont découvert une nouvelle section de la rivière ce samedi 16 juin. Avec plus de 70 participants qui sont arrivés au point de ralliement, à la marina du Parc régional de la Rivière-du-Nord à Saint-Jérôme, la journée a été une réussite.

Aude Provost

Les participants avaient le choix parmi quatre itinéraires : « le Familial » – de Val-David à Val-Morin, « la Promenade » – de Prévost à Saint-Jérôme, « l’Aventurier » – de Piedmont à Saint-Jérôme et « la Canot-route » – de Lachute à Saint-André-d’Argenteuil. Cependant, le manque d’inscriptions pour le parcours de Val-David à Val-Morin a fait en sorte que celui-ci a été annulé. Le parcours de Canot-route a cependant été très populaire, et selon madame Simone Fabre, c’est parce que les gens voulaient découvrir la région – ce parcours étant le plus long, il permettait de voir le plus de paysage possible. L’« Aventurier » fut également très populaire. Le repas attendait les participants à leur arrivée à la marina du Parc régional de la Rivière-du-Nord, et les canoteurs l’ont beaucoup apprécié.

À droite, le maire de Prévost, M. Germain Richer et à sa droite, mesdames Alexia Couturier et Isabelle marcoux d’Abrinord, en compagnie de bénévoles.

À droite, le maire de Prévost, M. Germain Richer et à sa droite, mesdames Alexia Couturier et Isabelle marcoux d’Abrinord, en compagnie de bénévoles.

La performance de percussionnistes a également agrémenté le moment de ripaille des sportifs, qui pour la plupart étaient des canoteurs aguerris. Quelques novices se sont cependant risqués à prendre la pagaie et ont beaucoup apprécié leur expérience, allant jusqu’à affirmer qu’ils allaient remettre ça. Cependant, ils ne se baigneraient pas dans cette eau, ont-ils affirmé, mentionnant sa couleur brunâtre. Rappelons qu’on y déplore régulièrement la présence de haut taux de coliformes.

Les bénévoles ont travaillé d’arrache-pied pour faire un succès de cette journée, en aidant à l’enregistrement des participants, à la distribution des repas et aux activités d’accueil.

Les gens venaient en général de la région, mais plusieurs venaient de l’extérieur. Après le repas, il y eut un tirage de prix de présence, soit un séjour d’une nuit pour quatre personnes dans un parc national, deux laissez-passer annuels pour le Parc régional de la Rivière du Nord et un ensemble d’ustensiles pour le grill.

Des projets pour le Parc

Myriam Saint-Pierre, coordonnatrice du Parc régional de la Rivière-du-Nord, a mentionné que le parc a pour ambition de créer un jardin, de même qu’un projet de préservation des arbres matures sur son site.

Imprimer