Parc linéaire Le P’Tit train du Nord
20e saison vélo dès le printemps 2016!

Salle de Nouvelles
Salle de Nouvelles

Les derniers articles par Salle de Nouvelles (tout voir)

Depuis l’abolition de la subvention pour l’entretien de la Route verte, les MRC et le conseil d’administration de la Corporation du parc linéaire le P’tit Train du Nord ont travaillé pour assurer la pérennité du parc.

La saison vélo débutera donc à la mi-mai (selon les conditions météo) pour une 20e saison. Les dirigeants des MRC concernées (MRC de Thérèse-de-Blainville, MRC de Mirabel, MRC de La Rivière-du-Nord, MRC des Pays-d’en-Haut, MRC des Laurentides et MRC d’Antoine-Labelle) se sont entendus pour mettre en place un nouveau modèle pour la gestion, l’entretien et le développement futur du parc linéaire et du corridor aérobique.

Dans ce nouveau modèle, l’entretien des infrastructures du parc linéaire et du corridor aérobique sera dorénavant assuré par chacune des MRC concernées, tandis que la Corporation du parc linéaire Le P’tit Train du Nord misera sur une structure organisationnelle simple et allégée, et se verra confier des mandats ajustés.

Les principaux mandats de la Corporation du parc linéaire le P’tit Train du Nord assureront la coordination de la qualité et de l’uniformité du parc linéaire (notamment au niveau de la signalisation et du respect d’un cahier de charges commun à toutes les MRC pour l’entretien), l’inspection régulière du parc et la prise en charge des activités de sécurité (ex. patrouilles) et de gestion des risques, la communication avec les usagers, les citoyens et les partenaires en jouant le rôle de guichet unique pour tout le parc et en assumant, entre autres, le service à la clientèle et la gestion des plaintes, la recherche de financement (ex. collecte de fonds, commandites, demande de subventions, etc.) et le développement futur du produit et de la qualité de l’expérience client.

Les membres du conseil d’administration de la Corporation, qui se sont réunis le 28 janvier dernier, ont tenu à souligner que la région des Laurentides a le privilège de compter sur l’un des plus beaux réseaux cyclables au monde et qu’il est impératif d’en assurer la pérennité et le développement. Tous les membres ont aussi affirmé que les efforts afin de convaincre le gouvernement du Québec de réinstaurer un programme de soutien à l’entretien de la Route verte devaient continuer, voire même s’intensifier, dans l’objectif de maintenir les saines habitudes de vie des citoyens et de conserver les apports économiques importants de ce parc.

Imprimer