Préfecture MRC Pays-d’en-Haut

Photo : courtoisie
Jordan Dupuis
Jordan Dupuis

Les derniers articles par Jordan Dupuis (tout voir)

Au moins trois candidats dans la course

 Jordan Dupuis – À l’occasion des prochaines élections au suffrage universel à la préfecture de la MRC des Pays-d’en-Haut le 5 novembre prochain, au moins trois candidats nous dévoilent leur intérêt à pourvoir ce poste. Il s’agit de Martin Nadon, Guy Vandenhove ainsi qu’André Genest.

Martin Nadon

Photo : courtoisie; Martin Nadon

Photo : courtoisie; Martin Nadon

Martin Nadon est un avocat de formation, il détient un baccalauréat en Science politique ainsi qu’une maîtrise en Administration publique. Résident de Piedmont, il occupait jusqu’à tout récemment le poste de coordonnateur de la Table des préfets de la région des Laurentides, qui regroupe les huit MRC laurentidiennes. Il a également occupé le poste de directeur général dans les villes de Bois-des-Filion, Bellefeuille, Saint-Lazare et Saint-Adolphe-d’Howard. De plus, il a œuvré pendant plusieurs années pour les Nations Unies à titre de conseiller technique principal, dans plusieurs pays d’Afrique.

M. Nadon voudra notamment « finaliser le dossier du Centre sportif régional, mettre de l’avant des pratiques respectueuses de l’environnement, mieux faire connaître le rôle et les actions de la MRC et viser de hauts standards de gouvernance et de transparence », lit-on dans son communiqué. Mais c’est en septembre qu’il dévoilera son plan d’action plus détaillé pour les quatre années à venir.

Guy Vandenhove

Photo : courtoisie; Guy Vandenhove

Photo : courtoisie; Guy Vandenhove

Le deuxième candidat connu à la préfecture des Pays-d’en-Haut est M. Guy Vandenhove. Originaire de Belgique, il est venu s’installer au Québec à l’âge de 19 ans. Il possède une grande expérience dans le secteur privé et parapublic, ayant créé entre autres, les entreprises S.A. Trans Canada Belgique et Immobilier Guy Vandenhove. Lors de son passage à titre de président de la chambre de commerce pendant plus de cinq ans, il a notamment, participé à la réalisation de la Place des citoyens ainsi qu’au projet de Parc récréotouristique La Rolland. De plus, il a été le porte-parole régional de la campagne de collecte de fonds de Centraide Laurentides en 2016. Il est également membre d’un comité provincial sur l’intégration des travailleurs étrangers, en plus d’avoir fondé l’événement l’Oktobierfest de Sainte-Adèle.

M.Vandenhove veut régler les dossiers « qui divisent actuellement la MRC comme l’aréna ou le Centre de tri régional », nous dit-il. Il ajoute que son programme va être centré autour « des personnes, pas de bureaucratie ou de technocratie, le rôle du préfet est avant tout de rassembler tous les maires de la MRC. Il doit avoir la détermination de tourner leurs regards dans la même direction, de proposer et mener à terme des projets d’intérêt commun ». Il est persuadé de pouvoir « jouer ce rôle de rassembleur mieux que d’autres candidats » du fait qu’il arrive de l’extérieur du cercle politique actuel, nous dit-il.

André Genest

Photo : courtoisie; André Grenet

Photo : courtoisie; André Grenet

Le troisième candidat à se présenter est M. André Genest, maire de Wentworth-Nord depuis 1992 et qui a également été préfet suppléant de la MRC des Pays-d’en-Haut de 2002 à la fin de 2016. Il détient un CEC en Éducation spécialisée, ce qui lui a permis d’œuvrer près de 30 ans à titre d’éducateur et chef de service au sein du Centre Jeunesse de Lanaudière. À titre de maire, il a occupé et occupe toujours plusieurs fonctions au sein de comités, agences, regroupements et autres. Il a contribué à la mise en œuvre de plusieurs initiatives, dont l’Agence de mise en valeur des forêts privées des Laurentides, la récupération et valorisation de trois églises du territoire, la création de la Bibliothèque municipale, le projet des quatre pôles récréotouristiques. De plus, il a favorisé la création de plusieurs services aux citoyens tels que la mise en place d’un site Internet interactif, la dotation d’un accès haute vitesse à l’Internet et l’implantation du système de récupération des déchets dans la municipalité, l’élaboration de la première Politique familiale ainsi qu’une Politique des aînés de Wentworth-Nord.

À titre de préfet de la MRC, M. Genest désire « rester proche des gens » des tous les horizons et de tous les âges. Il voudra notamment « remettre sur pied le développement économique pour compenser la perte du CLD » et souhaite se pencher sur « le dossier du complexe sportif à Sainte-Adèle, ainsi que le soutien aux Municipalités dans la mise sur pied de ce type de projets (équipement sportif, services de premiers répondants) ». De plus, M. Genest prévoit « poser des gestes concrets pour améliorer la sécurité civile en cas de catastrophe et aussi pour protéger l’environnement, tout comme nos paysages », nous dit-il.

Les programmes plus détaillés de chaque candidat seront disponibles dans les prochains mois, nous dit-on, rappelons que les citoyens sont appelés à aller voter le 5 novembre prochain.

Imprimer