Le nouveau comté de Prévost

Michel Fortier

Michel Fortier

directeur, rédacteur en chef chez Journal des citoyens
Michel Fortier

Les derniers articles par Michel Fortier (tout voir)

Les partis préparent leurs candidatures

Michel Fortier – Assemblée de fondation du PQ de Prévost

Le nouveau comté de Prévost suscite l’intérêt chez les péquistes, le 25 février dernier, cent vingt citoyens se sont présentés lors de l’assemblée de fondation du Parti québécois dans le nouveau comté de Prévost au Centre culturel de Prévost, ce qui est du jamais vu pour ce genre d’événement.

L’exécutif de 11 personnes, paritaire et de toutes les générations, a été formé. Il s’agit de la présidente, Lucie Papineau, ancienne députée et ministre de l’ancien comté de Prévost; la vice-présidente, Carole Boies; le secrétaire, Joël Girard-Lauzière; la trésorière, Laura Chouinard-Thuly et les conseillers Loyola Leroux, Éliane Houle, Simon Vincent (absent sur la photo), Chloé Daneau, Michel Kieffer, sans oublier le représentant jeunesse, Jacob Drum. – Photo courtoisie

L’assemblée comptait Nicolas Marceau, Claude Cousineau, Marc Boursier et Rhéal Fortin; et deux candidats à l’investiture : Paul St-Pierre Plamondon et Karine Gauvin. Les participants ont eu l’occasion d’entendre Nicolas Marceau et Claude Cousineau stimuler les troupes péquistes. Suite à la fermeture de l’assemblée, Paul St-Pierre Plamondon et Karine Gauvin ont été invités à présenter leurs motivations en vue de leur investiture qui devrait se tenir au cours du mois d’avril.

L’Association libérale de Prévost a fait son choix

L’Association libérale de Prévost annonçait le 26 février dernier la candidature  de Naomie Goyette, au titre de candidate à l’investiture pour le Parti libéral du Québec dans la nouvelle circonscription de Prévost en vue des élections générales du 1er octobre 2018.

Naomie Goyette, candidate à l’investiture de l’Association libérale de Prévost – Photo courtoisie

Native de la ville de Piedmont et propriétaire du restaurant La Petite Charrette à Sainte-Adolphe-d’Howard, Mme Goyette est d’avis que la population de cette nouvelle circonscription doit être représentée par une candidate qui connaît bien les différents enjeux de la région. Rappelons qu’elle était candidate aux élections partielles de 2016 à Saint-Jérôme, qui avait été remportées par le péquiste Marc Boursier.

Imprimer