C’était à Prévost, en 1932

Benoît Guérin

Benoît Guérin

Avocat/trésorier chez Guérin, Lavallée et Ass./Journal des citoyens
Benoît Guérin

Les derniers articles par Benoît Guérin (tout voir)

Benoit Guérin – Le «Foster’s Folly» premier remonte-pente à câble en Amérique du Nord (hiver 1932-1933). Situé où se trouvent le chemin du Manse-Boisé et les rues du Mont, des Pignons et Bellevue (à l’ouest de l’autoroute 15) dans le vieux Prévost. C’est là qu’Alex Foster, sur la terre de Ménassippe Richer installe son invention qui fonctionne à l’aide d’une voiture Dodge dont on a enlevé une roue. Le moyeu sert de poulie pour actionner un câble de 2400 pieds. Cette innovation est particulièrement appréciée des skieurs ce qui leur évite de remonter la pente en pas de canard avant de pouvoir redescendre la pente surnommée BIG HILL ou «Côte 50». Il en coûtait alors 5¢ pour une remontée et 25¢ pour la journée. Le succès du remonte-pente de Foster fut immédiat surtout que les Jeux Olympiques d’hiver de 1932 à Lake Placid, U.S.A. ont suscité la pratique des sports d’hiver chez nos concitoyens. La popularité de cette pente de ski ne s’est pas démentie jusqu’au prolongement de l’autoroute 15 au début des années 1960.

Merci au Musée ferroviaire canadien (EXPORAIL) pour leur aimable collaboration et à Denis Bertrand pour ses informations sur la photographie du mois dernier. On peut retrouver d’autres photographies intéressantes de cette époque sur le site du Musée Virtuel de Prévost. – Photographie originale: EXPORAIL, Fonds Canadian Pacific Railways Company.

Imprimer