Les échos du conseil municipal de Prévost

Yvon BlondinRéunion du conseil municipal de la ville de Prévost tenue le 11 février 2019

Belle soirée de milieu d’hiver, mais seulement huit citoyens étaient présents; l’équipe de l’Hôtel de Ville nous dépassait en nombre. De mémoire de chroniqueur la dernière fois où il y avait une si faible assistance remontait au soir ou le Canadien a gagné la coupe Stanley en 1985.

Monsieur le maire a présenté avec fierté la plateforme (prévost.consultvox.co) crée en France et importée ici. Prévost serait la première ville en Amérique du Nord à l’utiliser. Nous parlons ici de thèmes comme : table ronde citoyenne, budget participatif, appel aux idées, questionnaire publique et beaucoup d’autres points. Un bel outil communautaire qui facilitera les échanges.

Gestion réglementaire

Un registre était disponible pour enregistrer les noms des citoyens qui auraient été opposés à l’emprunt de 840 000 $ visant l’achat du terrain du marché aux puces, aucune personne ne s’est prévalue de ce droit. Dans la même veine, monsieur le maire souligna que cet achat à 45 $ le mètre carré est une véritable aubaine si l’on compare aux autres terrains commerciaux qui se sont vendus dans Prévost dernièrement, rappelons que le nouvel écocentre ainsi que le local de revalorisation y seront localisés très bientôt.

Le règlement de zonage 601 fut modifié : les toits pratiquement plats seront autorisés pour faciliter l’installation de panneaux solaires et de toitures avec végétation ainsi que l’installation de câblage en prévision de la pose de bornes de recharge pour les autos électriques.

Le conseil serre la vis aux propriétaires de nouvelles constructions avec un plan d’implantation qui devra déterminer exactement quels arbres seront abattus.

Notre Ville doit aussi entretenir ses infrastructures et en prévoir de nouvelles : 800 000 $ pour les parcs et espaces verts – 300 000 $ pour la réfection de ponceaux et travaux de drainage – 131 000 $ pour la réparation du barrage du lac Saint-François – ainsi que 500 000 $ pour les bâtiments municipaux.

Gestion des affaires juridiques

Avec la fermeture du dossier du Havre des Falaises par un règlement hors cour, les futurs résidents de ce développement situé à Piedmont accéderont à la route 117 par le territoire prévostois, cette situation amènera de part et d’autre des annexions de territoire; Prévost pour sa part devient la ville d’accueil du Centre de jeunesse Batshaw.

Gestion du développement durable

172 résidences se sont ajoutées pour 2018 au contrat de cueillette et transport de déchets domestiques et commerciaux ainsi matières récupérables.

Gestion des loisirs et de la culture

Une aide financière au FC Boréal pour la pratique du soccer d’hiver, un montant de 5 000 $ concernant 50 joueurs.

Gestion des ressources humaines

Monsieur Sylvain Allard fut promu au poste de directeur du Module infrastructures, et pour sa part monsieur Sacha Desfossé chargé de projets Ingénierie. – Félicitations!

Nous avons appris le départ de monsieur Ghislain Patry directeur du service d’incendie qui était à notre service depuis 26 années. Nous oublions parfois que plusieurs pompiers doivent demeurer prêts à servir sur appel en cas d’urgence, ce qui limite leur liberté de déplacement, et ce, pour notre sécurité : point de repos pour le guerrier. – Merci !

Questions du public

Monsieur le maire a répondu à une question sur la validité d’une licence pour animaux émis pour la durée de vie de l’animal. Celui-ci affirma que toutes ces licences seront respectées.

Monsieur Yvon Blondin, montée Sainte-Thérèse, commentait une dérogation mineure sur la rue Clos des Ducs dans le développement des Clos et trouve inconcevable qu’un développement pratiquement tout neuf présente un nombre très élevé de dérogations mineures.

Monsieur Guy Roy, rue Fred, Lac-Écho, est très inquiet des amas de glace qu’il appelle des trottoirs de glace qui se situent à l’extrémité de la chaussée et qui ne permettent aucune manœuvre d’urgence vers l’extérieur de la route – monsieur le maire répond que la machinerie nécessaire sera sur place dans les jours qui viennent.

Imprimer