Conseil de Prévsot du 15 octobre

Yvon Blondin
Yvon Blondin

Les derniers articles par Yvon Blondin (tout voir)

Présentation du plan triennal

Compte-rendu de la réunion du conseil municipal de Prévost tenue le 15 octobre 2019 à 19h00. Nous avons eu droit, avant la séance régulière, à la présentation du plan triennal concernant les investissements qui seront réalisés dans notre Ville : pour l’année 2020: 14 millions; pour l’année 2021: 7 millions et pour l’année 2022 : 12 millions. Sur ce total de 34 millions nous aurons droit à 11 millions de subventions gouvernementales.  Monsieur le maire explique que si nous négligeons l’entretien de ces équipements nous nous retrouverons immanquablement avec une désuétude qui en découlera.

Sur le plan de la dette, notre Ville se situe à 1.67$ du 100$ d’évaluation, bien en deçà des autres Villes de notre MRC qui sont à 1.92$, des Villes situées dans les Laurentides qui sont à 1.82$ et de la moyenne québécoise qui est de 2.13$.  Avec le vieillissement des infrastructures les coûts ne sont pas appelés à baisser.

Séance régulière du conseil du 15 octobre 2019 à 19h30

Une esquisse d’un projet fut déposée qui, disons-le, tient chèrement à cœur à monsieur Germain : « Le pôle du savoir» se situerait, selon les plans, dans le parc de la Rivière-du-Nord, à l’est du terrain de baseball dans le secteur du Vieux-Shawbridge. Un ensemble de bâtiments qui inclurait une école secondaire, une salle de spectacle, la maison de la culture, une nouvelle bibliothèque et, avec un peu d’imagination d’autres surprises. Avec un peu d’insistance votre chroniqueur demanda à monsieur Germain quand il prévoit le début de ce projet et celui-ci avança environ 2 ans; de toute évidence avec la ferveur qu’il dégage, celui-ci est déjà bien vivant.

Dans le dossier de la tour Rodgers, la ville de Prévost fera une demande au ministère de la Santé publique pour la tenue d’une séance d’information expliquant les effets émanant de ces installations sur les populations avoisinantes.

Le dossier de la coop Le Hameau de Prévost va bon train, le montant de 5 000 $ qui est normalement exigé à l’ouverture d’un dossier à tous les promoteurs pourra être différé dans ce cas-ci parce que la Ville traite avec un OSBL; faisant partie de son conseil d’administration, la conseillère madame Guay, se retira de la table du conseil au moment du vote.

Gestion des affaires financières. Une très bonne nouvelle, vous allez voir pousser, le long de la route 117, six nouveaux Abribus desservant le système de transport en commun. La ville de Prévost y injectera 12 700 $.

Le réseau d’eau potable PSL (Prévost, Shawbridge, Lesage ainsi que le lac Écho) qui était indépendant auparavant sera fusionné en une entité, le Conseil recherchant une équité en matière d’eau potable. Soulignons que le réseau du lac Écho était à toute fin déficitaire d’année en année.

Un avis de motion, présentant les dates interdisant le stationnement dans les rues de Prévost, fut déposé pour l’hiver 2019-2020. Le tout débutera le 15 novembre 2019 jusqu’au 23 décembre 2019, et se terminera le 1er avril 2020. Une période de grâce sera accordée du 23 décembre 2019 au 3 janvier 2020.

Une entente fut signée avec la ville de Piedmont autorisant la ville de Prévost à y déposer des chargements de neige usée pour une période de 4 ans et renouvelable aux 2 ans; réglementé par le ministère de l’Environnement, le dépôt de neige ne peut se faire qu’à des endroits déterminés par le ministère concerné.

Un contrat fut voté pour la réfection du rez-de-chaussée de la salle Saint-François-Xavier pour la somme de 20 000 $.

Un plan d’implantation et d’intégration architecturale fut voté pour la construction d’une usine de cannabis à la limite sud de Prévost entre la route 117 et la piste cyclable contiguë à la ville de Saint-Jérôme; selon monsieur le maire, le tout n’est qu’embryonnaire et il pourrait s’y créer entre 80 et 100 emplois. Il n’y a pas de fumée sans feu!

Monsieur Guy Roy, rue Fred, ce citoyen s’insurge du fait que des entreprises s’alimentent en eau potable directement aux bornes-fontaines et que ces derniers devraient puiser à même les lacs. Monsieur le maire répond que ceci nécessiterait un système de filtration pour ces camions et que cette avenue semble difficile, reste à savoir si ces entreprises qui utilisent l’eau du système public sont facturées pour ces milliers de litres d’eau traités qui sont payés par les contribuables.

Monsieur Yvon Blondin, montée Sainte-Thérèse; ce citoyen demande à monsieur Germain si les études concernant le réaménagement de l’intersection montée Sainte-Thérèse et de l’entrée 55 sud de l’autoroute des Laurentides va bon train; celui-ci répond qu’il travaille ardemment sur le dossier et que le tout devrait se réaliser sous peu.

Ce même citoyen informe le conseil que le cénotaphe en l’honneur des membres de l’armée canadienne qui fut autorisé par notre conseil sera installé au printemps 2020,

Monsieur Blondin est lui-même l’instigateur du projet.

Imprimer