Conseil de Prévost du mois de Novembre

Yvon Blondin
Yvon Blondin

Les derniers articles par Yvon Blondin (tout voir)

Yvon Blondin – Compte-rendu de la réunion du conseil municipal de Prévost tenue le 11 novembre 2019, à 19 h 30.

Monsieur le maire débuta cette séance du jour de l’Armistice avec un hommage des plus sentis en l’honneur des hommes et femmes qui ont combattu pour défendre cette liberté qui nous est si chère, le tout suivi d’une minute de silence.

Mme Lyne Gariepy, fière citoyenne de Prévost, déposa une pétition de 628 noms s’opposant au projet de la tour Rogers qui sera située dans le secteur ouest du cimetière catholique de la paroisse Saint-François-Xavier, sur la 117. Monsieur le maire encouragea la mobilisation citoyenne de Prévost pour contrer cette installation. Une séance d’information est prévue le mardi 26 novembre à 18 h 30 à la salle Saint-François-Xavier où un spécialiste de Santé publique Canada fera un exposé sur les effets d’une tour de communication sur les résidents environnants et répondra à la fin aux questions du public.

Gestion règlementaire

Le règlement 771 (décrétant des dépenses en honoraires professionnels pour la réalisation d’études environnementale et géotechnique des terrains, de programmation architecturale reliée aux infrastructures municipales et d’un chargé de projet relativement au Pôle du savoir et un emprunt nécessaire à cette fin) fut adopté et coûtera 433 000 $ amorti sur une période de 20 ans, celui-ci décrète les travaux nécessaires pour la réalisation technique du Pôle du savoir : ceci ne comprend pas le coût final du projet. Le tout, situé dans le parc de la Rivière-du-Nord devrait inclure bibliothèque, salle de spectacle, école secondaire et possiblement d’autres projets qui pourraient s’y rattacher. Le maire envisage une période de trois ans avant le début des travaux. Monsieur Jean Millette, résident du secteur Shawbridge, soulève qu’un projet d’une telle envergure devrait être soumis à une acceptation référendaire.

La cédule réglementant le stationnement d’hiver fut adoptée. Du 15 novembre au 23 décembre 2019 et du 3 janvier au 1er avril 2020, les citoyens ne pourront pas stationner dans les rues de notre Ville entre minuit et 7 heures du matin. Une période de grâce a été identifiée entre le 23 décembre 2019 et le 3 janvier 2020 pour accommoder les résidents durant la période de Noël et du Nouvel An.

Une annexion fut décrétée d’une partie de territoire de la municipalité de Piedmont; les bâtiments du centre Batshaw à l’ouest de notre territoire sur la route 117 deviennent prévostois et ajoutons que certains terrains appartenant à Prévost dans ce dossier deviendront territoire piémontais.

Nous avons eu le plaisir de faire connaissance avec notre nouvelle greffière, la notaire Caroline Dion, une personne des plus sympathiques.

Gestion des contrats

Nous apprenons que la Ville a fait l’acquisition d’un balai de rue usagé, de type aspirateur, au coût de 109 000 $.

En passant par le regroupement d’achats avec l’Union des municipalités du Québec, Prévost fit l’acquisition de 210 000 litres de produits abat-poussière au coût de 70 000 $ pour l’année 2020.

Gestion des infrastructures

Le gouvernement du Québec demande aux municipalités de réduire de 20 %, sur cinq ans, la consommation d’eau potable dans les réseaux publics; pour cette raison la Ville devra pousser l’installation des compteurs d’eau dans certains secteurs de la Ville.

Gestion durable

La Ville a adhéré au projet de services écologiques et intelligents de transport électrifié SÉiTé. Elle a fait également l’acquisition d’une camionnette électrique au coût de 44 000 $. Au service de notre Ville la semaine, ce véhicule pourra être utilisé par des citoyens durant les fins de semaine s’ils répondent aux critères établis.

Ressources humaines

Monsieur Frédéric Marceau fut promu au poste de directeur de l’environnement, une promotion tout à fait méritée. Félicitations!

Varia

Prévost aura un nouveau logo représentant du même coup les trois villes fondatrices. De couleur rouge. Il comprend des arbres, des montagnes, la rivière du Nord et se veut, selon monsieur le maire, évolutif.

Monsieur Michel Vinet, rue Vigneault; ce citoyen indique à monsieur le maire une imperfection majeure à l’intersection de la rue Vigneault et de la Station qui causa un bris mécanique sur son auto et demande une réparation de la chaussée.

Monsieur Poisson, résident de la rue Shaw demande un feu de circulation sonore à l’intersection de la rue de la Station et de la route 117; monsieur le maire dit que sa demande est légitime, mais que le ministère des Transports est plutôt lent à répondre à ces demandes.

Monsieur Léon Archambault continue à donner le sobriquet de la ville des auto-stoppeurs à Prévost en référence à plusieurs panneaux d’arrêts qui ont été installés cette année et fait le reproche, à peine voilé, à monsieur Germain qu’il écoute seulement ceux qui en demandent et non pas ceux qui n’en veulent pas plus, le maire rajouta qu’une étude sur la pertinence de tous les panneaux d’arrêt sur notre territoire sera réalisée en 2020.

Monsieur Anthony Côté, responsable de l’entretien des sentiers de ski de fond dans le secteur du Haut-Saint-Germain et du chemin du Poète demande à notre Ville de déneiger les deux stationnements qui sont attenants à ces pistes.

Imprimer