L’école virtuelle

École Virtuelle -Journal des citoyens
Jacinthe Laliberté

Les derniers articles par Jacinthe Laliberté (tout voir)

Le monde de l’éducation en temps de pandémie

Jacinthe Laliberté – La fermeture des écoles en a surpris plus d’un en commençant par les élèves. Et que dire des parents ? Du jour au lendemain, une réorganisation familiale qui a suscité plusieurs questionnements, et ce, autant de la part des enfants que des parents et a obligé s’habituer à vivre ensemble.

À quand la reprise des cours? Qu’allons-nous faire avec eux? Qui va leur enseigner? Vont-ils perdre leurs acquis? Et qu’adviendra-t-il de l’année scolaire?

Quelques affirmations

  • Le ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport a confirmé que les examens ministériels ainsi que ceux de fin d’année n’auront pas lieu.
  • Les parents ne peuvent se substituer à l’enseignant.
  • Le monde de l’éducation suit le mouvement du confinement de près. Les spécialistes de la Commission scolaire des Laurentides incitent les élèves à poursuivre, un tant soit peu, leurs apprentissages dans le but de se garder intellectuellement actifs. Telle est leur consigne.

Du travail scolaire à la maison ?

Les professionnels de cette même commission scolaire, pour vous outiller, offrent un répertoire de ressources éducatives. D’un œil d’ex-enseignante, j’ai analysé les différentes avenues présentées.

Des heures de plaisir à parcourir tous ces sites, tout en me gardant intellectuellement active !

Brancher les enseignants

Une petite enquête auprès des trois jeunes filles qui ont bien voulu témoigner de leur expérience « travail scolaire et confinement » m’a permis de constater que les enseignants sont restés branchés.

Toutes les trois peuvent sur le portail de l’école ou le courriel des parents, trouver une application telle « class room » de l’école ou Facebook, et communiquer directement avec leurs enseignants. Recevoir le travail du jour ou les documents de travail, poser des questions de compréhension, tout est possible. Vérifier ce que l’école offre comme possibilité est, avant tout, la meilleure façon de ne rien rater.

Toujours à la recherche de soutien créatif, cette semaine, je suis tombée sur La classe de Marie-Ève, une initiative d’une enseignante qui offre, sur You Tube, une leçon de 30 minutes avec exercices et trucs (stratégies) partant de la 1ère à la 6e année sur les matières principales, c’est-à-dire le français et les mathématiques. Elle lance des petits défis qui font appel à la créativité. Superbe initiative qui donne le goût de retourner à l’école !

Il ne faudrait pas oublier les grands-parents qui peuvent faire l’heure du conte grâce à des réseaux sociaux.

L’école ouverte

L’école ouverte. Fais ton parcours, proposée par le ministère de l’Éducation et la Commission scolaire des Laurentides, permet de choisir son parcours scolaire dans le répertoire préscolaire et primaire.

Surprise ! Ce site nous conduit directement à Allô Prof, cet organisme d’aide aux devoirs qui offre gratuitement ses services à tous les élèves du primaire et du secondaire. Il vous faut, cependant, vous créer un compte si cela n’est pas encore fait. Après une petite enquête, Allô Prof est connu par tous, les enseignants y sont branchés.

Je me suis amusée à « surfer », comme disent les jeunes, sur ce fameux Allô Prof. Il vous présente la théorie que le parent peut lire avec l’enfant et des exercices complémentaires que ce dernier peut par la suite, exécuter seul ou avec aide.

Il est facile de perdre la notion du temps quand on est sur ce site. J’ai dû m’arrêter avec un petit pincement au cœur. Le principe est simple et de nouvelles activités sont régulièrement ajoutées suscitant, ainsi, l’intérêt. Vraiment cool !

La liste évolutive de sites éducatifs

Maintenant, passons à la liste évolutive de sites éducatifs proposés par des professionnels de la Commission scolaire des Laurentides. Encore là, une panoplie de sites éducatifs. Pour l’instant, impossible de passer au travers de toutes ces activités tant elles sont nombreuses. Vous ferez facilement la différence entre « ressources ludiques » pour le préscolaire et « ressources éducatives » pour le primaire et le secondaire. Il y en a pour tous les goûts.

Cette liste évolutive de sites éducatifs vous dirige, elle aussi, vers Allô Prof. Intéressant, n’est-ce pas?

Mon petit conseil : poursuivons l’éducation de nos enfants, en nous donnant comme objectif de parfaire leurs connaissances, peu importe l’outil choisi, jusqu’à ce que monsieur Legault donne le signal. Il est important que vos enfants retiennent qu’ils ont mérité les vacances d’été, tout comme vous d’ailleurs.

Imprimer