Ouverture des sentiers plein air

Journal des citoyens - dossier plein air
Anthony Côté

Les derniers articles par Anthony Côté (tout voir)

Ce ne sera pas comme avant

Anthony Côté – L’ouverture éminente des sentiers de plein air dans la région oblige les gestionnaires des sentiers à réfléchir à leur responsabilité dans la sécurité des randonneurs en temps de pandémie. Ce ne sera pas comme avant pour encore longtemps !

D’entrée de jeu, ce n’est pas demain la veille que la pandémie sera résorbée. Nous devons prévoir au minimum un an. Alors tous les aménagements « pandémies » qui seront faits dans les sentiers de plein air doivent être valides pour passer au moins un hiver. 

Le 5 mai, les gestionnaires des cinq organismes qui gèrent des sentiers de plein air sur le territoire de la Ville de Prévost ont été réunis par cette dernière pour coordonner et élaborer les actions nécessaires permettant la réouverture des sentiers en période de pandémie. Elles devaient se baser sur un suivi strict des recommandations de la santé publique. En résumé, ce sont des méthodes pour favoriser, voire implémenter la distanciation de deux mètres dans les sentiers. Les pistes de solutions proposées étaient :

•   les sentiers sens uniques pour éviter les rencontres dans un sentier étroit; 

•   les méthodes de rencontre dans un sentier étroit à deux sens, i.e. sortir du sentier d’au moins deux mètres ou faire face à la forêt et se couvrir le visage;

•   les sentiers dédiés à seulement une activité pour séparer les activités qui se font à des vitesses différentes, c’est-à-dire cyclistes et marcheurs; 

•   les consignes pour les cas spéciaux, c’est-à-dire une longue passerelle à double sens;

•   l’affichage des consignes de distanciation dans les sentiers et aux points d’accès, en faire des rappels;

•   la production d’une carte « Pandémie » des sentiers montrant la direction de la circulation et la rendre disponible le plus largement possible, c’est-à-dire aux accès et sur internet;

•   la fermeture des aires d’observation ou de détente pour éviter les regroupements.

Le 11 mai, la Ville de Prévost présentait par résolution du conseil, le calendrier d’ouverture des parcs, espaces verts et terrains de jeu en quatre phases. Seul les deux premiers seront présentés ici :

Première phase

•   Le parc régional de la Rivière du Nord (mardi 19 mai);

•   Le parc linéaire du P’tit Train du Nord avec les stationnements incitatifs P5 et P6 (samedi 16 mai);

•   Certains parcs municipaux et espaces de loisirs privés (samedi 16 mai);

Deuxième phase

•   Les sentiers du Haut-Saint-Germain / Forêt Héritage (23 mai);

•   Le parc de la Coulée (23 mai);

•   Le parc des Falaises (23 mai);

•   La Réserve naturelle Alfred-Kelly (date selon la Municipalité de Piedmont).

Il est à noter que ces ouvertures sont conditionnelles à ce que les gestionnaires aient démontré la mise en place des consignes de base émises par les autorités de la santé publique. Cette mise en place de l’affichage par les bénévoles et/ou les employés des organismes devraient débuter le 20 mai et se terminer le 22 mai. De plus, les dates indiquées sont, comme toutes les prévisions durant cette pandémie, sujet à révision sans préavis. 

Une coopération inter-municipale entre le service des Loisirs de la Ville de Prévost et celui de la Munici-palité de Sainte-Anne-des-Lacs a été établie pour coordonner les actions et faire une réouverture concertée. Dans la MRC des Pays-d’en-Haut, la SOPAIR a consulté ses organismes membres. Au moment d’aller sous presse, ces derniers attendaient l’émission d’un document contraignant de la Santé publique sur les mesures à implanter dans les sentiers.

Imprimer